Titu Maiorescu (1840-1917)

Illustration de la page Titu Maiorescu (1840-1917) provenant de Wikipedia
Pays :Roumanie
Langue :roumain; moldave
Sexe :masculin
Naissance :Craiova, Roumanie, 15-02-1840
Mort :Bucarest, 18-06-1917
Note :
Critique littéraire. - Homme politique
Autres formes du nom :Titu Liviu Maiorescu (1840-1917)
Tite Live Maiorescu (1840-1917)
ISNI :ISNI 0000 0000 8081 6202

Ses activités

Auteur du texte29 documents1 document numérisé

  • Critice. In contra direct̡iēi dē astăzi in cultura romănă. Despre scriere. Limba romănă in jurnalele din Austria. Observări polemice. Direct̡ia nouă

    Description matérielle : In-8° , XV-466 p.
    Édition : Bucuresti : Socecu , 1874

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30862473s]
  • Critice

    Description matérielle : 2 vol. (LXXVIII-440, 468 p.)
    Description : Note : Index
    Édition : Bucures̡ti : Minerva , 1973
    Éditeur scientifique : Domnica Filimon

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35228082x]
  • Critice 1866-1907... [Edit̡ia completa publicată prin îngrijirea lui I. Radulescu-Pogoneanu.]

    Description matérielle : In-16 (20 cm)
    Édition : Bucures̡ti : Socec , 1931-

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb330870244]
  • Critice, antologie şi prefaţă de Paul Georgescu. Text stabilit de Domnica Stoicescu

    Description matérielle : In-16 (20 cm), 621 p. [Ech. int. 4324-67]
    Édition : [Bucureşti,] : Editura pentru literatură , 1966

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33087023s]
  • (De Jure dotium. Du régime dotal...) Thèse pour la licence... 28-11-1861... par T. L. Maïorescu, né à Craiova...

    Description matérielle : 60 p.
    Édition : Paris : C. de Mourgues , 1861

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36846378m]

Préfacier3 documents

  • Itinerar in Istria si vocabular istriano-roman...

    Description matérielle : In-8° , IX-123 p.
    Description : Note : Préface de Titu Liviu Maiorescu
    Édition : Iassi : tip. H. Goldner , 1874

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb308624713]
  • Poezii de Mihail Eminescu. Ediit̡a a 10a... Cu o notit̡ă biografică de T. Maiorescu

    Description : Note : [Poésies. 10e édition. Avec une notice biographique de T. Maiorescu.]
    Édition : Bucures̡ti, Socec , 1907. In-8°, XVI-259 p.
    Auteur du texte : Mihai Eminescu (1850-1889)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32076454k]
  • Teatru. Cu o prefat̡ă de D. Titu Maiorescu

    Description : Note : [Théâtre.]. - Mq. les pages 1-192
    Édition : Bucuresti, Socecu , 1889. In-8°, XVI-397 p.
    Auteur du texte : Ion Luca Caragiale (1852-1912)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31906304q]

Traducteur1 document

Contributeur1 document

  • Măanunchiŭ diu manuscrisele...

    Description matérielle : In-4 °
    Édition : Bucuresci , 1883

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36581429s]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Titu Maiorescu (1840-1917)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Jurnal şi epistolar / Titu Maiorescu, 1980
  • Ouvrages de reference : BN Service roumain
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.
    BN Cat. gén. suppl.
    BN Cat. gén. 1960-1969

Autres formes du nom

  • Titu Liviu Maiorescu (1840-1917)
  • Tite Live Maiorescu (1840-1917)

Biographie Wikipedia

  • Titu Maiorescu (1840, Craiova - 1917, Bucarest) était un avocat, essayiste, esthéticien, critique littéraire, franc-maçon, politicien roumain, ministre de l'intérieur et membre fondateur de l'Académie roumaine et de la société littéraire Junimea. Auteur de la théorie sociologique des formes sans fond, il a été le chef de file de la société littéraire Junimea et la « pierre angulaire » sur laquelle repose l’œuvre de Mihai Eminescu, de I.L. Caragiale et de Ioan Slavici. Par ses critiques littéraires, il a largement contribué au développement culturel de la Roumanie dans la seconde moitié du XIXe siècle. Il enseigna à l'Université Alexandru Ioan Cuza de Iași, la plus ancienne du pays, fondée en 1860 par un décret d'Alexandru Ioan Cuza.Membre du Parti conservateur, il a été ministre des affaires étrangères entre 1910 et 1914 puis premier ministre de Roumanie de 1912 à 1914. Il a représenté la Roumanie lors de la conférence de paix de 1913 à Bucarest qui mit un terme à la seconde guerre balkanique.Tant en littérature qu'en politique, son cœur penchait plutôt vers l'Allemagne que vers la France. Il s'opposa à l'entrée de la Roumanie dans la Première Guerre mondiale mais refusa également de collaborer avec l'armée allemande après qu'elle eut envahi le pays.

Pages équivalentes