Euskadi ta askatasuna

Image non encore disponible
Pays :Espagne
Langue :basque
Création :1959
Note :
Organisation indépendantiste basque, issue en 1959 de l'aile la plus radicale du mouvement nationaliste basque et divisée depuis 1973 en deux sous-organisations : militaire et politico-militaire
Autres formes du nom :ETA
Euskadi ta azkatasuna
País vasco y libertad
Voir plus

Ses activités

Auteur du texte3 documents

  • Périodique : Zutabe
  • Historia de ETA

    Description matérielle : 2 vol. (355 p., 307 p.)
    Description : Note : Notes bibliogr.
    Édition : San Sebastián : L. Haranburu , 1979
    Auteur du texte : José María Garmendia

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb366720187]
  • El pueblo saharawi

    su territorio, su historia y su lucha de liberación nacional desde la época pre-colonial hasta la República árabe saharawi democrática

    Description matérielle : 57-60 p.
    Description : Note : Textes en espagnol et en basque disposés tête-bêche
    Édition : : ETA , 1988

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35533173r]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Euskadi ta askatasuna

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Historia de ETA / J. M. Garmendia, 1981
  • LCNA, 1986

Autres formes du nom

  • ETA
  • Euskadi ta azkatasuna
  • País vasco y libertad
  • Pays basque et liberté

Biographie Wikipedia

  • Euskadi Ta Askatasuna (ETA pour en basque) est une organisation armée basque indépendantiste d'inspiration marxiste (révolutionnaire).Fondée en 1959, l'organisation a évolué d'un groupe résistant à la dictature franquiste vers un groupe paramilitaire indépendantiste basque.Depuis 1968, selon les chiffres officiels et les communiqués d'ETA, ETA a tué 829 personnes, fait des centaines de mutilés, et commis des dizaines d'enlèvements. Depuis 1960, parmi la population basque, 494 personnes ont été tuées dont certains étaient membres de l'ETA, 22 417 personnes ont été incarcérées dont 4 774 ont été torturées.Le groupe est proscrit comme organisation criminelle par les autorités espagnoles. L'organisation est placée sur la liste officielle des organisations terroristes du Canada, des États-Unis d'Amérique, de la France et du Royaume-Uni et l'était jusqu'en 2009 sur celle de l'Union européenne mais n'apparaît plus en 2010. Plus de 700 membres de l'organisation sont incarcérés dans des prisons en Espagne, en France, et dans d'autres pays.La plupart des revendications d'ETA portent sur l'indépendance du Pays basque ou Euskal Herria et ce, dans un courant marxiste léniniste. La devise d'ETA est « Bietan jarrai » et signifie « continuer dans les deux voies ». Elle se rapporte aux deux figures du symbole, un serpent (représentant la sagesse, et par extension la politique) enroulé autour d'une hache (représentant la force, et par extension la lutte armée).Le 5 septembre 2010, l'organisation indépendantiste basque annonce un cessez-le-feu dans une vidéo remise à la chaine d'information anglaise BBC. Le 10 janvier 2011, ETA annonce un cessez-le feu , ce qui correspond à l'appel dit , signée par différentes organisations internationales, et à l', signé par les principales forces de la gauche abertzale, qui appelaient ETA à franchir ce pas. Dans ce communiqué, l'organisation se donne pour objectif d'obtenir la au Pays basque.Le 20 octobre 2011, l'organisation indépendantiste basque annonce « la fin définitive de son action armée ».

Pages équivalentes