Gregorius Abū al-Faraǧ Barhebraeus (1226-1286)

Illustration de la page Gregorius Abū al-Faraǧ Barhebraeus (1226-1286) provenant de Wikipedia
Langue :syriaque
Sexe :masculin
Naissance :Mélitène (auj. Malatya, Turquie), 1226
Mort :Maraga, 30-07-1286
Note :
A écrit aussi en arabe
Évêque de l'Église syriaque jacobite. - Philosophe, théologien et historiographe
Autres formes du nom :Aboul Faradj (1226-1286)
Grégoire Aboulfaradj (1226-1286)
Gregorius Abū al-Faradj (1226-1286)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 0919 9202

Ses activités

Auteur du texte97 documents5 documents numérisés

Autre2 documents

  • ... Scholia (syriace) in Leviticum ex quattuor codicibus Horrei mysteriorum in Germania asservatis edita... a Kerber (Georgius)

    Édition : Lipsiae , 1895

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31696441j]
  • [Car. syriaques] Veteris philosophi Syru De Sapientia divina Poema aenigmaticum / [ed. et trad. Gabriel Sionite]

    Description matérielle : 35 [-1 bl.] p., sig. ⁽*⁽3, a-d⁽4, e⁽2 ; 4°, 22 cm
    Description : Note : Le Livre et le Liban, expo 1982, 143 et p. 256
    Édition : Parisiis : [impr. Antoine Vitré] , 1628
    Autre : Gabriel Sionita (1577-1645)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33596233g]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Gregorius Abū al-Faraǧ Barhebraeus (1226-1286)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Le candélabre du sanctuaire / Grégoire Aboulfaradj dit Barhebraeus ; [texte syriaque] éd. et trad. en français par Nicolas Séd, 1981
  • Ouvrages de reference : DHGE
    GDEL : Abū al-Faradj (Gregorius)
    Encycl. Islam, 1954
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Aboul Faradj (Gregorius Bar-Hebraeus, ou)
    BN Cat. gén. 1960-1969 : Barhebraeus (Gregorius Abū l-Faraġ ibn al-ʿIbrī dit)
    BN Cat. gén., arabe
    BnF Service arabe

Autres formes du nom

  • Aboul Faradj (1226-1286)
  • Grégoire Aboulfaradj (1226-1286)
  • Gregorius Abū al-Faradj (1226-1286)
  • Gregorius Abū I-Faraǧ (1226-1286)
  • Gregory Abū ʼFaraj (1226-1286)
  • Bar ʿEbrāyā (1226-1286)
  • Bar Hebraeus (1226-1286)
  • Grégoire Barhebraeus (1226-1286)
  • Gregory Barhebraeus (1226-1286)
  • Grégoire Aboulfaradj (1226-1286)
  • Grigorios Abul-Faraǧ (1226-1286)
  • Gregorius Barhebraeus (1226-1286)
  • Garigūriyūs Abū al-Faraǧ Ibn al-ʿIbrī (1226-1286)
  • Abū I-Faraǧ Ibn al-ʿIbrī (1226-1286)
  • غرغوريوس ابو الفرج ابن العبري (1226-1286)
  • ابو الفرج ابن العبري (1226-1286)
  • Aboulpharagius (1226-1286)
  • Abū I-Faraǧ Ibn al-ʿIbrī (1226-1286)
  • Abulpharagius (1226-1286)

Biographie Wikipedia

  • Bar-Hebraeus (né en 1226 près de Mélitène, mort en 1286 à Maragha dans l'Azerbaïdjan iranien) est un historien, un médecin et un philosophe arabe de religion chrétienne, évêque jacobite, écrivain de langue syriaque.Son véritable nom était Gregorios Abu’l-Faradg Gamal al-Din, Abu al-Faraj Ibn al-Ibri ou Aboul Faradj. Il a été connu en Occident sous les noms latinisés d'Abulfaragius et Bar Hebraeus, adaptation de l'expression syriaque Bar `Ebroyo. Cette dénomination a été interprétée comme signifiant « le fils de l'Hébreu », ce qui a conduit à de fausses interprétations sur ses origines. Certains orientalistes en ont trop vite déduit que son père Aaron (ou Haroun), médecin distingué de Mélitène, était un juif converti au christianisme. Selon des recherches de Jean Fathi-Chelhod, Bar `Ebroyo signifierait plutôt qu'il était originaire d'un petit village appelé `Ebro, situé sur l'Euphrate à proximité de la ville (d'ailleurs aucun juif n'a jamais porté ce nom de « fils de l'Hébreu »).

Pages équivalentes