Michael Manley (1923-1997)

Image non encore disponible
Pays :Jamaïque
Langue :anglais
Naissance :10-12-1923
Mort :06-03-1997
Note :
Homme politique
ISNI :ISNI 0000 0001 1479 8197

Ses activités

Auteur du texte3 documents

  • A Voice at the workplace

    reflections on colonialism and the Jamaican worker

    Description matérielle : 239 p.
    Description : Note : Index
    Édition : London : A. Deutsch , 1975

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb353428661]
  • Jamaica

    struggle in the periphery

    Description matérielle : XI-259 p.-[8] p. d'ill.
    Description : Note : Notes bibliogr. Index
    Édition : London : Third world media : Writers and readers publ. cooperative society , 1982

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34798622w]
  • The Politics of change

    a Jamaican testament

    Description matérielle : 223 p.
    Description : Note : Index
    Édition : London : A. Deutsch , 1974

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb353827777]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Michael Manley (1923-1997)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Jamaica : struggle in the periphery / Michael Manley, 1982
  • GDEL
    Int. WW 1986-1987
    Monde, 1997-03-09/10

Biographie Wikipedia

  • Michael Manley (10 décembre 1924 - 6 mars 1997) est un homme politique jamaïcain qui fut premier ministre (PNP) de 1972 à 1980 puis de 1989 à 1992.En 1972, il fit campagne avec son légendaire Rod of Correction et se fit surnommer Joshua. Plusieurs chansons ont immortalisé ce surnom, notamment Yes Joshua de Prince Far I, Joshua's Word de Johnny Clarke et No Joshua No de Max Romeo... Des artistes jamaïcains ont même organisé une tournée de soutien en 1971 appelée Band Wagon, dont Bob Marley & The Wailers firent un temps partie.Michael Manley sera finalement élu, cette élection suscitant un immense espoir parmi les couches défavorisées de la Jamaïque.Il s'ouvre une période de « socialisme démocratique » en Jamaïque avec Michael Manley qui ne bouleverse pas les institutions westminstériennes. En dépit de réformes sociales fondamentales, l’expérience se solde par un échec économique dû en partie à l’hostilité des institutions financières internationales.Portail de la Jamaïque Portail de la Jamaïque Portail de la politique Portail de la politique

Pages équivalentes