Uğur Mumcu (1942-1993)

Pays :Turquie
Langue :turc
Naissance :1942
Mort :24-01-1993
Note :
Journaliste
ISNI :ISNI 0000 0001 1474 5765

Ses activités

Auteur du texte5 documents

  • Ağca dosyasi

    Description matérielle : 170-[3] p. d'ill., couv. ill. en coul.
    Description : Note : Index p. 151-156
    Édition : Ankara : Tekin , 1984

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb348928047]
  • Inkılâp mektupları

    Description matérielle : 262 p.
    Description : Note : Index p. 257-262
    Édition : Istanbul : Tekin yayınevi , 1987

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35008987c]
  • Papa, mafya, Ağca

    Description matérielle : 384 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 361-372. Index
    Édition : Istanbul : Tekin yayinevi , 1984

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34892788t]
  • Rabıta

    2. basım
    Description matérielle : 591 p.
    Description : Note : Index p. 579-591
    Édition : Istanbul : Tekin yayınevi , 1987

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35009031h]
  • Silah kaçakçiliği ve terör

    Description matérielle : 127 p.
    Édition : Istanbul : Tekin yayinevi , 1981

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34892841f]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Inkılâp mektupları / Uğur Mumcu, 1987
  • Ouvrages de reference : Monde, 1993-01-26
  • Catalogues de la BnF : BN Service turc : "Türkiye bibliyografiyası," 1987

Biographie Wikipedia

  • Uğur Mumcu (22 août 1942 - 24 janvier 1993) est un intellectuel turc, journaliste d'investigation et chroniqueur pour le quotidien Cumhuriyet. Il a été assassiné par l'explosion de sa voiture.Uğur Mumcu était le troisième enfant d'une fratrie de quatre. Il est né à Kırşehir, ville où travaillait son père. Il a fait ses études à Ankara et entra en 1961 à la faculté de droit de l'université d'Ankara. Il finit ses études en 1965 et travailla comme avocat. Il visita l'Angleterre pour y apprendre l'anglais et à son retour en Turquie travailla comme maître de conférences à l'université d'Ankara de 1969 à 1972.Ses premiers écrits datent de ses années universitaires, tout d'abord dans le magazine Yön puis dans divers autres périodiques de gauche. Entre 1968 et 1970, il écrivit des articles politiques pour les quotidiens Akşam (en), Cumhuriyet et Milliyet. En 1974, Uğur Mumcu commença une carrière de chroniqueur, tout d'abord dans le périodique Yeni Ortam puis, à partir de 1975 et jusqu'à sa mort, dans le quotidien Cumhuriyet (à l'exception de quelques mois en 1991 à cause de différends avec la direction).Le 24 janvier 1993 au matin, il quitta son appartement et entra dans sa voiture garée au pied de son domicile. Lorsqu'il démarra son véhicule, il fut tué par l'explosion d'une bombe au C-4 placée sous sa voiture. Plusieurs groupes ont revendiqué la responsabilité de son assassinat, dont l'Organisation de libération islamique, les Combattants du grand orient islamique et le Jihad islamique.Comme pour son activité de journaliste, Uğur Mumcu a aussi publié des livres sur des sujets politiques concernant la Turquie actuelle ou historique. Au moment de son assassinat, il effectuait des recherches sur le problème kurde et le PKK.En octobre 1994, sa femme Güldal Mumcu et ses enfants (Özgür Mumcu et Özge Mumcu) ont créé la fondation um:ag ("Uğur Mumcu Investigative Journalism Foundation") afin d'encourager le développement du journalisme d'investigation parmi les jeunes journalistes turcs.

Pages équivalentes