Muḥammad ibn ´Abd al-Karīm Maġīlī (1440?-1503?)

Illustration de la page Muḥammad ibn ´Abd al-Karīm Maġīlī (1440?-1503?) provenant de Wikipedia
Pays :Algérie
Langue :arabe
Naissance :1440
Mort :1503
Note :
Savant religieux réformiste. - Né à Tlemcen, mort à Touat
Autres formes du nom :مجمد بن عبد الكريم المغيلي (1440?-1503?) (arabe)
Muḥammad ibn ´Abd al-Karīm Maghīlī
al-Maghīlī
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0003 6330 6544

Ses activités

Auteur du texte7 documents1 document numérisé

Auteur présumé du texte1 document

  • Kitāb mağmaʿ min al-aḥādīṯ

    Cote : Arabe 6903
    Contenu dans les archives et manuscrits : Deux recueils de ḥadīṯ par Muḥammad ibn Abī Bakr ibn ʿAbd al-Karīm al-Maġīlī.

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc42167/ca101]

Autre1 document1 document numérisé

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Muḥammad ibn ´Abd al-Karīm Maġīlī (1440?-1503?)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Sharī´a in Songhay : the replies of al-Maghīlī to the questions of Askia al-Ḥājj Muḥammad / ed. by J. O. Hunswick, 1985

Autres formes du nom

  • مجمد بن عبد الكريم المغيلي (1440?-1503?) (arabe)
  • Muḥammad ibn ´Abd al-Karīm Maghīlī
  • al-Maghīlī
  • Muḥammad ibn ´Abd al-Karīm Maġīlī al-Tilimsānī (1440?-1503?) (arabe)
  • Muḥammad ibn ´Abd al-Karīm al-Maġīlī al- Tilimsānī (1440?-1503?) (arabe)

Biographie Wikipedia

  • Cheikh Abdelkrim El Maghili ou aussi Cheikh Abdelkrim El Mer'ili (en arabe: الشيخ عبد الكريم المغيلي) est un érudit musulman algérien, né à Tlemcen en 1425. Il a poursuivi ses études à Alger et à Béjaïa où il a été l'élève de Abderrahmane at-Taalibi et Cheikh Ben Yahia Yadir successivement.Abou Abdellah Mohammed Ibn Abdelkarim Al M’Ghili, grand défenseur de la Sunna, émigra dans le Touat où il était connu par sa lutte contre les juifs de la région qui contrôlaient le commerce transsaharien, à Tamantit surtout après l’assassinat de son fils. C'est le créateur d'une controverse avec ses pairs tels que Abdellah al-Asnoni juge du Touat au sujet des Juifs. Son acharnement contre les Juifs de Touat lui valut des appuis comme celui de Cheikh Mouhamed et-Tenssi et Mohammed as-Senouci.Cheikh El Maghili fut aussi un grand voyageur, il séjourna au Touat, visita le territoire du Soudan, Kano,la ville de Kagho, le pays de Takrour, puis il revint à Touat où il mourut le 17 février 1504, son Darih est à Zaouiet Echeikh administrativement lié à Zaouiet Kounta.

Pages équivalentes