Bernhard Langer

Image non encore disponible
Pays :Allemagne (République démocratique)
Langue :anglais
Note :
Joueur de golf
ISNI :ISNI 0000 0000 8196 1321

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Le putting

    Description matérielle : 157 p.
    Édition : Paris : Solar , cop. 1988
    Auteur du texte : Vivien Saunders

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34935341q]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Le Putting / B. Langer ; avec la collab. de V. Saunders, cop 1988

Biographie Wikipedia

  • Bernhard Langer, né le 27 août 1957 à Anhausen, est un golfeur professionnel allemand.Joueur très précoce, il gagne dès 1974 son premier tournoi professionnel, le German National Open Championship, en tant qu'amateur. Passé professionnel en 1976, il remporte ce même tournoi en 1977 et 1979, tournoi qu'il remportera treize fois. Il fait ses débuts sur le circuit européen en 1976, et gagne son premier tournoi sur le circuit européen en 1980. Il remporte l'Ordre du Mérite européen à deux reprises en 1981 et 1984 et termine deuxième à quatre reprises. Il détient, avec Severiano Ballesteros, le record de 17 années consécutives avec au moins une victoire. Le sommet de sa carrière est atteint avec deux victoires dans des tournois du Grand Chelem, les Masters 1985 et 1993.Mais il est également particulièrement connu pour ses participations en Ryder Cup. Il fait partie de la génération dorée de l'Europe qui remporte sa première victoire dans la Ryder Cup en 1985 avec les Severiano Ballesteros, Nick Faldo ou Ian Woosnam. Il est l'un des joueurs les plus prolifiques, participant à dix éditions en tant que joueur. Seul l'Anglais Nick Faldo a fait mieux avec onze participations. L'un des épisodes les plus connus de ses campagnes et son duel en 1991 avec Hale Irwin à Kiawah Island où il rate un putt d'1m50 pour la victoire, permettant à celui-ci de partager la partie qui donne le ½ point permettant aux États-Unis de récupérer la coupe après trois campagnes infructueuses.En 2002, il a été nommé dans le « Hall of Fame » du golf.En 2004, il est le capitaine de l'équipe de Ryder Cup victorieuse aux États-Unis par 18½ à 9½.

Pages équivalentes