Simiao Sun (0581-0682)

Pays :Chine
Langue :chinois
Naissance :581
Mort :682
Note :
Médecin et alchimiste
Autres formes du nom :Simo Sun
Sseu-mo Souen
Ssu-miao Sun
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 7975 8017

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Prescriptions d'acuponcture valant mille onces d'or

    traité d'acuponcture de Sun Simiao du viie siècle

    Description matérielle : 492 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 483-485 . Index
    Édition : Paris : G. Trédaniel , 1987
    Autre : Catherine Despeux

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34978279p]
  • Un Traité chinois d'oculistique : " Le Yin hai jing wei "

    Description matérielle : IX-716 p.-pl.
    Description : Note : Index
    Édition : , attribué à Sun Simiao, dynastie des Tang ; trad. annotée et comment. de Léon Thomas _ Lille : Serv. reprod. th. Univ. Lille 3 , 1981

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36074337s]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Prescriptions d'acupuncture valant mille onces d'or / C. Despeux, 1987

Autres formes du nom

  • Simo Sun
  • Sseu-mo Souen
  • Ssu-miao Sun
  • Ssu-mo Sun
  • Sunsimiao

Biographie Wikipedia

  • Sūn Sīmiǎo 孙思邈 (581 - 682) est un médecin et alchimiste taoïste chinois du début de l'époque des Tang, né près de la capitale Chang'an, dans la province du Shanxi. Il est l'auteur du Qianjin yaofang, 《千金要方》, l'écrit médical peut-être le plus cité du premier millénaire, toujours très célèbre en Chine et dans toute l'Asie Orientale, du Japon et de la Corée au Viêt Nam. L'ouvrage est encore de nos jours au programme de formation des médecins de médecine traditionnelle. Actuellement, Sun Simiao est aussi crédité de la découverte fortuite de la poudre à canon.

Pages équivalentes