Jacques Cœur (1395?-1456)

Pays :France
Langue :français moyen (1400-1600)
Sexe :masculin
Naissance :Bourges, 1395
Mort :25-11-1456
Note :
Commerçant. - Argentier et conseiller du roi Charles VII
Autre forme du nom :Jacques Cœur (1395?-1456)
ISNI :ISNI 0000 0001 2250 1875

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Contenu dans : Jacques Cœur ou l'Esprit d'entreprise au XVe siècle

    [Lettres]. - [1]

    Description matérielle : 494 p.
    Description : Note : Contient un choix de lettres de J. Cœur. - Bibliogr. p. 393-471. Index
    Édition : [Paris] : Aubier , 1988

    [catalogue]
  • Contenu dans : [Recueil. Dossiers biographiques Boutillier du Retail. Documentation sur Jacques Coeur]

    Coeur (Jacques) né à Bourges vers 1400, mort à Chio en 1461. - [1]

    Description matérielle : 9 pièces
    Description : Note : Comprend notamment : "Coeur (Jacques) né à Bourges vers 1400, mort à Chio en 1461" (extrait de "Isographie des hommes célèbres, ou Collection de fac-similé de lettres autographes et de signatures..." / publié par S. Bérard, Paris, Charavay, 1802-1880) : G-8009 à G-8012
    Édition : Paris : Le Correspondant : L'Année illustrée : Charavay : etc. , 1864-1941
    Éditeur scientifique : Étienne Charavay (1848-1899)
    Collecteur : Alban de Villeneuve-Bargemont (1784-1850)

    [catalogue]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Jacques Cœur (1395?-1456)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Lettres / J. Cœur [in "Jacques Cœur ou l'Esprit d'entreprise au XVe siècle" / par M. Mollat, 1988]
  • GDEL
    DBF

Autre forme du nom

  • Jacques Cœur (1395?-1456)

Biographie Wikipedia

  • Jacques Cœur (vers 1395/1400, Bourges – 25 novembre 1456, Île de Chios) est un marchand français, devenu négociant-banquier et armateur. Il fut l'un des premiers Français à établir et entretenir des relations commerciales suivies avec les pays du Levant. Ayant réussi à s'introduire auprès du roi, il est nommé à la tête de la grande argenterie du roi de France par Charles VII en 1436. Il se lance dans de nombreuses entreprises commerciales et industrielles, et amasse une fortune considérable qui lui permet d'aider Charles VII , à l'époque « le petit Roi de Bourges », à reconquérir son territoire occupé par les Anglais. Mais sa réussite éclatante l'amène à la disgrâce : en invoquant diverses accusations, ses rivaux et ses nombreux débiteurs, dont le roi, réussissent à provoquer sa chute en 1451. Emprisonné, il s'évade en 1454 et meurt en exil.

Pages équivalentes