Jean Chastain (prêtre)

Illustration de la page Jean Chastain (prêtre) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Note :
Prêtre lyonnais. - Auteur présumé d' ouvrages contre le clergé régulier. - Réfugié à Genève sous le nom de François Duparc, il fut livré, en raison d' un pamphlet écrit contre le P. de La Chaise, au résident de France (Dupré), qui le fit emprisonner en 1682 à Lyon au château de Pierre-Scize, où il resta enfermé au moins jusqu' en 1696. - Par suite probablement d' une confusion entre son nom d' emprunt "Duparc" et le nom du résident de France "Dupré", son ouvrage "Le Moine sécularisé" a été attribué par Barbier à un abbé lyonnais Dupré qui n' aurait donc en fait jamais existé (Cf. article de R. Netz "Grâce à une annotation de Jacob Constant de Rebecque l' auteur du "Moine sécularisé" identifié", in : "Revue historique vaudoise", 1988, p. 121-129)
Autres formes du nom :Jean Chastein
Jean Castain
Jean Castin
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 0081 0135

Ses activités

Auteur du texte10 documents1 document numérisé

  • Prevarications du Pére de la C.... confesseur du :Roy: +Roi+ , au préjudice des droits :&: +et+ des interets de Sa Majesté

    Description matérielle : 90 p.
    Description : Note : Par Jean Chastain qui se cite dans le texte en défendant son ouvrage : "La Veritable explication du Concordat", 1678 et reconnaît dans le placet "Au Roy", p. 87-89, demeurer à Genève "sous le nom de Duparc"; cf. à ce sujet, R. Netz, "Grâce à une annotation de Jacob Constant de Rebecque l'auteur du "Moine sécularisé" identifié", in "Revue historique vaudoise", 1988, p. 121-129. - Cette pièce a probablement circulé d'abord sous forme ms., ainsi que les différentes pièces, certaines en vers, réunies à la suite, dont aux p. 21-34 : "Mort déterré ou Droit de nomination à un benefice ressuscité"; elle a été publiée après avril 1682, date de l'arrestation de l'auteur à Genève, suivie de son emprisonnement à Lyon, épisodes relatés par l'éd. aux p. 85-86. - Rééd. en 1689 sous le titre : "Le Prince assis sur une chaise dangereuse...". - Pamphlet, impr. en Hollande d'après Brunet, contre le Père de La Chaise, S.J., confesseur de Louis XIV
    Sources : CG, XXVII, 335-336. - Barbier

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35950313t]
  • L' Autheur du Moine secularisé se retractant, et faisant amande-honoraire:

    Description matérielle : 187 p.
    Description : Note : Par un abbé nommé Dupré, d'après Barbier qui cite cet ouvrage à l'article "Le Moine secularisé"; ou plutôt par Jean Chastain, auteur du "Moine sécularisé" selon R. Netz, "Grâce à une annotation de Jacob Constant de Rebecque l'auteur du "Moine sécularisé" identifié", in "Revue historique vaudoise", 1988, p. 121-129. - Fausse adresse. - Pseudo-rétractation
    Sources : CG, XLV, 243
    Auteur présumé du texte : Dupré (abbé)
    Imprimeur-libraire : Pierre Marteau (imprimeur-libraire imaginaire, 16..-19..)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36128330g]
  • Le Moine secularisé

    Description matérielle : 191 p.
    Description : Note : Attribué par Barbier à un abbé, prétendument nommé Dupré, qui ne serait autre que Jean Chastain, d'après R. Netz. Vincent Minutoli aurait collaboré à l'ouvrage. - Précédé, aux p. 5-33, de la pièce : "La Vie des moines", datée à la fin : "De Paris, ce 1 juillet 1676", qui a aussi été publiée séparément sous le titre : "De la vie des moines", suivie, aux p. 34-48, d'une "Satyre" en vers commencant par : "Les Petits Augustins du fauxbourg Saint Germain...". - Fausse adresse; impr. à Amsterdam par Abraham Wolfgang, d'après Rahir (n°2557). - Front. inclus dans la pagination
    Sources : CG, XLV, 244. - Barbier
    Auteur présumé du texte : Dupré (abbé)
    Contributeur : Vincent Minutoli (1639-1709)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb303824004]
  • Le Moine secularisé

    Description matérielle : [6]-240-[2] p., [1] f. de pl.
    Description : Note : Attribué à un abbé lyonnais, prétendument nommé Dupré, avec la collaboration du genevois Vincent Minutoli, d'après Barbier; Robert Netz, "Grâce à une annotation de Jacob Constant de Rebecque l'Auteur du "Moine sécularisé" identifié", in "Revue historique vaudoise", 1988, p. 121-129, identifie ce Dupré avec Jean Chastain, arrêté à Genève en 1682 sous le faux nom de Franc̜ois Duparc et livré au résident de France, Dupré, qui le fit emprisonner à Lyon. - Rééd. en 1725 sous le titre : "Les Moines en belle humeur" à la suite de : "Les Jesuites de la maison professe de Paris, en belle humeur". - Fausse adresse; impr. en France d'après le matériel typogr. - Front.
    Sources : CG, XLV, 243. - Barbier
    Auteur présumé du texte : Dupré (abbé)
    Contributeur : Vincent Minutoli (1639-1709)
    Imprimeur-libraire : Pierre Marteau (imprimeur-libraire imaginaire, 16..-19..)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36128731x]
  • Le Moine secularisè

    Description matérielle : [5]-134 p., [1] f. de pl.
    Description : Note : Attribué par Barbier à un abbé, prétendument nommé Dupré, qui ne serait autre que Jean Chastain, d'après R. Netz. Vincent Minutoli aurait collaboré à l'ouvrage. - Fausse adresse; peut-être impr. à Amsterdam, d'après Rahir (n °2641). - Front.
    Sources : CG, XLV, 243. - Barbier
    Auteur présumé du texte : Dupré (abbé)
    Contributeur : Vincent Minutoli (1639-1709)
    Imprimeur-libraire : Pierre Marteau (imprimeur-libraire imaginaire, 16..-19..)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb361287359]

Auteur présumé du texte1 document1 document numérisé

  • Le Jesuite secularisé

    Description matérielle : 234 p.
    Description : Note : Attribué par Barbier, peut-être en raison de la similitude des titres, à l'auteur de la pièce "Le Moine secularisé"; cet auteur serait, d'après Barbier, un abbé lyonnais nommé Dupré mais R. Netz, "Grâce à une annotation de Jacob Constant de Rebecque l'auteur du "Moine sécularisé" identifié", in "Revue historique vaudoise", 1988, p. 121-129, identifie ce Dupré avec Jean Chastain, réfugié en 1682 sous le nom de Duparc à Genève, où il fut arrêté sur demande du résident de France, Roland Dupré. Fausse adresse; impr. aux Pays-Bas d'après Barbier ou plutôt en Belgique, d'après le matériel typogr. - En réponse, a été publié : "Critique du Jesuite secularisé"
    Sources : CG, XLV, 243. - Barbier
    Auteur présumé du texte : Dupré (abbé)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36128682j]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Voir aussi

  • Ecclésiastique lyonnais auquel Barbier, s' appuyant sur une note de Desmaizeaux sur la dix-neuvième lettre de Bayle, attribue "le Moine sécularisé", violent pamphlet contre le clergé régulier. - Ce prétendu abbé Dupré n' aurait jamais existé et ne serait autre que Jean Chastain, d' après R. Netz, "Grâce à une annotation de Jacob Constant de Rebecque l' auteur du "Moine sécularisé" identifié", in "Revue historique vaudoise", 1988, p. 121-129

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Le Moine secularisé, 1675
    L' Apotheose du Dictionnaire de l'Academie et son expulsion de la region celeste, 1696

Autres formes du nom

  • Jean Chastein
  • Jean Castain
  • Jean Castin
  • François Du Parc
  • François Duparc (prêtre)
  • Auteur du Moine sécularisé

Pages équivalentes