Ariel Sharon (1928-2014)

Pays :Israël
Langue :hébreu
Sexe :masculin
Naissance :Kfar Mala"l (Israël), 26-02-1928
Mort :Ramat-Gan (Israël), 11-01-2014
Note :
Militaire. - Homme politique. - Premier-ministre, Israël (en 2005)
Domaines :Science politique
Art et science militaires
Histoire du reste du monde
Autres formes du nom :ʾAriyʾel Šarwn (1928-2014) (hébreu)
אריאל שרון (1928-2014) (hébreu)
ʾAriyq Šarwn (1928-2014) (hébreu)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 0910 4306

Ses activités

Auteur du texte1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Ariel Sharon (1928-2014)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autres formes du nom

  • ʾAriyʾel Šarwn (1928-2014) (hébreu)
  • אריאל שרון (1928-2014) (hébreu)
  • ʾAriyq Šarwn (1928-2014) (hébreu)
  • אריק שרון (1928-2014) (hébreu)
  • Āryīl Šārūn (1928-2014) (arabe)

Biographie Wikipedia

  • Ariel Sharon (en hébreu : אריאל שרון), né Ariel Scheinermann le 26 février 1928 à Kfar Malal (Palestine mandataire) et mort le 11 janvier 2014 à Ramat Gan (Israël), est un général et homme d'État israélien.Il s'est illustré militairement au cours des guerres israélo-arabes de 1948-1949, de Suez, des Six Jours et du Kippour. Il est considéré comme le plus grand commandant de l'armée de terre de l'histoire d'Israël et un des plus grands stratèges militaires du pays. À la suite de son assaut du Sinaï durant la guerre des Six Jours et son encerclement de la troisième armée égyptienne durant la guerre de Kippour, les civils israéliens le surnomment « le roi d'Israël » et « le lion de Dieu ».Après sa retraite militaire, Ariel Sharon débute une carrière politique en cofondant, en 1971, le Likoud, parti sioniste de droite. Il occupe ensuite plusieurs postes ministériels, de 1977 à 1992 et de de 1996 à 1999. La commission Kahan, établie par le gouvernement israélien, considère qu'il est, en tant que ministre de la Défense durant l'intervention militaire israélienne au Liban de 1982, un acteur indirect des massacres de civils palestiniens par des chrétiens libanais dans les camps de Sabra et Chatila. Des années 1970 aux années 1990, Ariel Sharon autorise l'implantation de colonies israéliennes en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.Chef du Likoud à partir de 1999, il devient Premier ministre le 7 mars 2001, après le déclenchement de la seconde Intifada. Reconduit à la suite des élections législatives de 2003, il met en œuvre, en 2004-2005, après la mort de nombreux civils, le retrait israélien unilatéral de la bande de Gaza. Il quitte alors le Likoud, qui s'était divisé sur cette mesure, et crée un parti centriste, Kadima, en vue des élections anticipées de 2006.En janvier 2006, alors qu'il est pressenti pour obtenir un troisième mandat, il est victime d'une grave attaque cérébrale. Plongé dans un coma artificiel, il est démis de ses fonctions de Premier ministre le 14 avril 2006. Transféré au centre médical pour hospitalisations de longues durées Chaim Sheba, Ariel Sharon y décède le 11 janvier 2014, après huit ans passés dans le coma. Ses défenseurs louent sa stature de « grand homme d'État » et son « pragmatisme », tandis que les critiques qui lui sont destinées évoquent sa « logique de guerre » et les « crimes » qui lui sont attribués.

Pages équivalentes