Pierre I (empereur du Brésil, 1798-1834)

Image non encore disponible
Pays :Portugal
Langue :portugais
Sexe :masculin
Naissance :Lisbonne (Portugal), 12-10-1798
Mort :Lisbonne (Portugal), 24-09-1834
Note :
Empereur du Brésil de 1822 à 1831 ; roi de Portugal, sous le nom de Pierre IV en 1826 à la mort de son père, Jean VI de Portugal ; abdiqua en faveur de sa fille Marie II
Domaines :Science politique
Histoire de l'Europe
Autres formes du nom :Pedro Antonio José d' Alcántara (1798-1834)
Pedro de Alcantara de Bragança (1798-1834)
Pedro de Alcantara de Bragança (1798-1834)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0003 8845 0198

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Contenu dans : A Marquesa de Santos...

    [Correspondance. Extraits.]. - [1]

    Description matérielle : 243 p.
    Description : Note : Contient des lettres de Pedro I à la marquise de Santos
    Édition : [Rio de Janeiro] : Edições de Ouro , 1964

    [catalogue]
  • Proclamações, cartas, artigos de imprensa

    Description matérielle : 433 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 35-40. Index
    Édition : Rio de Janeiro : Comissão executiva central do sesquicentenário da Independência do Brasil , 1973
    Préfacier : Pedro Calmon (1902-1985)
    Éditeur scientifique : Cybelle de Ipanema

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb351839510]

Compositeur1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Pierre I (empereur du Brésil; 1798-1834)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autres formes du nom

  • Pedro Antonio José d' Alcántara (1798-1834)
  • Pedro de Alcantara de Bragança (1798-1834)
  • Pedro de Alcantara de Bragança (1798-1834)
  • Dom Pedro (empereur du Brésil, 1798-1834)
  • Pedro I (empereur du Brésil, 1798-1834) (portugais)
  • Pierre IV (roi de Portugal, 1798-1834) (français)
  • Pedro IV (roi de Portugal, 1798-1834) (portugais)

Biographie Wikipedia

  • Pierre IV (roi de Portugal)Pierre Ier du Brésil (en portugais : Pedro I do Brasil), également connu sous le nom de Pierre IV de Portugal (portugais : Pedro IV de Portugal), est né le 12 octobre 1798 au palais de Queluz, à Lisbonne, au Portugal, et mort le 24 septembre 1834 au même endroit. Surnommé ou , il règne sur le Brésil du 12 octobre 1822 au 7 avril 1831 et sur le Portugal entre le 10 mars et le 2 mai 1826.Membre de la maison de Bragance, Pierre Ier est le quatrième enfant du régent Jean de Portugal et de son épouse l’infante Charlotte-Joachime d'Espagne. Né à Lisbonne en 1798, il quitte le Portugal avec sa famille au moment de l’invasion du pays par les forces françaises, en 1807, et grandit à Rio de Janeiro, au Brésil.Malgré la libération du Portugal en 1811 et la chute de Napoléon Ier en 1815, les Bragance décident de rester vivre au Nouveau Monde et la colonie du Brésil est promue au rang de royaume en 1815 avec la création du Royaume uni de Portugal, du Brésil et des Algarves. L’éclatement d’une révolution libérale à Porto en 1820 oblige cependant la majorité des membres de la famille royale à rentrer en Europe en avril 1821. Avant de partir, le père de Pierre, désormais roi sous le nom de Jean VI, lui confie la régence du Brésil.Arrivé au pouvoir, le prince doit affronter à la fois la menace des révolutionnaires brésiliens et l’insubordination des troupes coloniales portugaises, qui ambitionnent de faire de lui un chef d’État fantoche. Les Cortes portugaises désirant mettre un terme à l’autonomie du Brésil, Pierre est bientôt contraint à choisir entre sa loyauté vis-à-vis de son père et les intérêts de son pays d’adoption. Il finit ainsi par proclamer l’indépendance du Brésil le 7 septembre 1822 et se fait couronner empereur le 12 octobre suivant. Après deux ans de combats sporadiques contre les forces portugaises, le Brésil obtient officiellement son indépendance le 29 août 1825. Parallèlement, Pierre Ier met un terme à la révolte qui tente de faire des provinces du Nordeste un État indépendant (mars 1824).Le mouvement sécessionniste qui se développe dans la province de Cisplatine (actuel Uruguay) début 1825 parvient par contre à mettre à mal le pouvoir de Pierre Ier. Soutenus par les Provinces-Unies du Rio de la Plata (actuelle Argentine), les révolutionnaires du sud contraignent le souverain à déclencher la guerre de Cisplatine puis à reconnaître l’indépendance du pays en 1828.Pour aggraver les choses, Pierre devient brièvement roi de Portugal à la mort de son père, en mars 1826. Conscient de l’impossibilité de réunir à nouveau les couronnes portugaise et brésilienne, le souverain renonce finalement au trône portugais en faveur de sa fille aînée, la jeune Marie II, début mai. Cependant, à Lisbonne, son frère, le prince Michel, usurpe la couronne et se fait acclamer roi. Focalisé sur les affaires portugaises, l’empereur est alors accusé par les libéraux de ne pas s’impliquer assez dans le gouvernement du Brésil et de mener une politique conservatrice. À ces difficultés, s’ajoute un scandale provoqué par la liaison du souverain avec une courtisane du nom de Domitila de Castro et par la mort de sa première épouse, l’archiduchesse Marie-Léopoldine d’Autriche, que la rumeur l’accuse d’avoir tuée.Après plusieurs années de tensions avec les libéraux, Pierre abdique finalement la couronne brésilienne au profit de son fils de cinq ans, le jeune Pierre II, le 7 avril 1831. Il quitte alors le pays avec sa seconde épouse, la princesse Amélie de Leuchtenberg, afin de restaurer les droits de Marie II sur le trône portugais. De retour en Europe, Pierre, qui arbore désormais le titre de duc de Bragance, envahit le Portugal depuis les Açores avec une armée de partisans (juillet 1832). Commence alors une longue période de guerre civile qui embrase bientôt toute la péninsule ibérique. Pierre meurt finalement de tuberculose le 24 septembre 1834, quelques mois à peine après la victoire des partisans de Marie II sur les miguelistes.

Pages équivalentes