Robert Jacobsen (1912-1993)

Image non encore disponible
Pays :Danemark
Langue :danois
Naissance :14-06-1912
Mort :25-01-1993
Note :
Sculpteur. - Vit en France depuis 1947
ISNI :ISNI 0000 0000 2375 8552

Ses activités

Graveur2 documents

  • Hommage à Rimbaud

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte, aquatinte, outils, en noir et en coul. ; 77 x 93,5 cm (f.)
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte. - aquatinte. - outils
    Édition : [S.l.] : [s.n.] , [1992]
    Imprimeur : Atelier Lacourière. Paris

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40319703b]
  • [Recueil. Oeuvre de Robert Jacobsen]

    Description matérielle : Est. : formats divers
    Description : Technique de l'image : estampe

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41955401v]

Illustrateur2 documents

  • Le Fer et le Feu

    Édition : Copenhague : i. e. Graphic [Ivan Edeling] , 1972
    Auteur du texte : Catherine Valogne

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb403433320]
  • Le Miroir blanc

    Description matérielle : [27] p.
    Description : Note : Texte écrit au printemps 1975. - Ed. originale. - 8 gravures sur cuivre dont 1 sur la couv.. - Cachet de la signature de l'auteur et signature de l'artiste. - Tiré à 40 ex. + 7 ex. h.c. sur papier chiffon "Muguet" du moulin de Larroque, les 5 premiers avec un dessin de l'artiste
    Édition : [Asnières] : M. Nitabah , 1989
    Auteur du texte : Jean Laude (1922-1983)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35101836p]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Robert Jacobsen (1912-1993)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Le Miroir blanc / Jean Laude ; [gravures de] Robert Jacobsen, 1989
  • Bénézit, 1976
    Monde, 1993-01-28
    GDEL

Biographie Wikipedia

  • Robert Jacobsen est un sculpteur et peintre danois né le 4 juin 1912 à Copenhague et décédé en le 26 janvier 1993. Il ne fit aucune étude artistiques, vivant dans sa jeunesse de petits travaux très divers. Après la guerre il vint à Paris et y réalisa des sculptures en fer soudé. Il dit lui-même : "La soudure fut ma chance. Ainsi je suis devenu un sculpteur de ferraille. C'est tout, il n'y a pas à broder, ni de belles histoires à inventer. Avec la pierre, tu vogues entre les formes. Avec du fer, tu sais la forme, tu choisis l'espace." Il organise sa première exposition en 1950, et reçoit le grand prix de la Biennale de Venise en 1966.Dans les années 1970 il revient au Danemark pour honorer des commandes publiques. Une grande statue de lui est exposée en permanence devant la gare de Copenhague. Jacobsen a eu le génie de réaliser de magnifiques statues abstraites avec des plaques de tole, genre qui donne généralement des objets encombrants et prétentieux. Chez lui, au contraire le métal délimite des volumes d'ombre et de vide d'une rare harmonie, et qui portent à penser.

Pages équivalentes