Miloš Zeman

Image non encore disponible
Pays :Tchécoslovaquie
Langue :tchèque
Note :
Chercheur à l'Institut de prospective de l'Académie des sciences tchécoslovaque (en 1991)
ISNI :ISNI 0000 0001 0889 6997

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Naše posttotalitní krize a její možná východiska

    2. vyd.
    Description matérielle : 82 p.
    Édition : Praha : Nakladatelství Alternativy , 1992

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35534659t]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Naše posttotalitní krize a její možná východiska / M. Zeman, 1991
  • BN Service tchèque : Kdo je kdo 91/92

Biographie Wikipedia

  • Miloš Zeman (né le 28 septembre 1944 à Kolín, alors en protectorat de Bohême-Moravie) est un homme politique tchèque, président de la République depuis 2013.Économiste de formation, membre du Parti communiste tchécoslovaque (KSČ) durant sa jeunesse, il devient une figure politique reconnue de la République tchèque, au lendemain de la Révolution de velours, en 1989. Après avoir été élu président du Parti social-démocrate tchèque (ČSSD), en 1993, il est élu président de la Chambre des députés en 1996, par ses pairs. Deux ans plus tard, en 1998, il est investi président du gouvernement, conduisant un cabinet minoritaire, soutenu par la première formation de l'opposition.Il se retire en 2002 et tente, l'an suivant, en 2003, d'être élu président de la République, face à l'ancien président du gouvernement, Václav Klaus. Après avoir quitté le ČSSD, en 2007, il fonde, deux ans plus tard, en 2009, le Parti des droits civiques (SPO), qui échoue de peu aux élections législatives de 2010. En février 2012, il annonce sa candidature à l'élection présidentielle de 2013. Arrivé en tête du premier tour, il s'impose au second contre Karel Schwarzenberg, deux semaines plus tard, devevant ainsi le troisième président de la République tchèque, et le premier chef de l'État élu au suffrage universel direct.Contrairement à ses prédecesseurs, le président Zeman joue un rôle fort important dans le jeu politique, passant outre, d'une certaine mesure, ses compétences strictes, ce qui le conduit, quelques mois après son investiture au château de Prague, à gérer une crise politique, remplaçant le président du gouvernement démissionnaire Petr Nečas par son conseiller personnel Jiří Rusnok, le préférant à Miroslava Němcová, pourtant proposée par la coalition sortante.

Pages équivalentes