Frédégaire

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :latin
Sexe :masculin
Note :
Nom sous lequel on désigne l'auteur d'une chronique des royaumes mérovingiens pour la période 584-642. - Apparaît pour la première fois dans "les Antiquités gauloises et françaises" de Claude Fauchet en 1579
Autres formes du nom :Fredegarius (latin)
Frédégaire le Scolastique (français)
Fredegarius Scholasticus (latin)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 7970 7113

Ses activités

Voir aussi : 1 document

  • Mis sous le nom de Frédégaire depuis le XVIe s. mais il s'agit sans doute de l'oeuvre de plusieurs chroniqueurs du VIIe s.

    Chronique composite en 4 livres, compilant le "Liber generationis" - version de la "Chronique" d'Hippolyte de Rome - , des extraits de la "Chronique" d'Eusèbe poursuivie par Jérôme, du 'Chronikon" d'Hydace, un résumé de "L'histoire des Francs" de Grégoire de Tours et quelques parties originales en particulier pour la période 584-641. - Complétée, à diverses reprises, au VIIIe s. pour aller jusqu'en 768. - Ms le plus ancien : BnF, Paris (Lat. 10910, ca 700)

    Dans de nombreux ms remplace le livre X de "L'histoire des Francs" de Grégoire de Tours

Auteur du texte20 documents3 documents numérisés

Auteur présumé du texte2 documents1 document numérisé

  • Mis sous le nom de Frédégaire depuis le XVIe s. mais il s'agit sans doute de l'oeuvre de plusieurs chroniqueurs du VIIe s.

    Chronique composite en 4 livres, compilant le "Liber generationis" - version de la "Chronique" d'Hippolyte de Rome - , des extraits de la "Chronique" d'Eusèbe poursuivie par Jérôme, du 'Chronikon" d'Hydace, un résumé de "L'histoire des Francs" de Grégoire de Tours et quelques parties originales en particulier pour la période 584-641. - Complétée, à diverses reprises, au VIIIe s. pour aller jusqu'en 768. - Ms le plus ancien : BnF, Paris (Lat. 10910, ca 700)

    Dans de nombreux ms remplace le livre X de "L'histoire des Francs" de Grégoire de Tours

    Chronicorum libri IV cum continuationibus avec Frédégaire comme auteur présumé du texte

  • Contenu dans : Sancti Georgii Florentini Gregorii, episcopi Turonensis, Opera omnia, necnon Fredegarii scholastici Epitome et chronicum, cum suis continuatoribus et aliis antiquis monumentis, ad codices manuscriptos et veteres editiones collata, emendata et aucta, atque notis et observationibus illustrata, opera et studio domni Theoderici Ruinart,...

    Epitome et chronicum. - [1]

    Description matérielle : 1 vol. (1304 col.)
    Édition : Parisiis : apud editorem [J. P. Migne] , 1849

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Frédégaire

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Histoire des Francs / Grégoire de Tours et Frédégaire ; traduction de M. Guizot, 1861
    Die Chronik Fredegars und der Frankenkönige / übersetzt von Dr. Otto Abe, 1849
  • Ouvrages de reference : DBF ; Grente, Moyen-âge, 1992 : Frédégaire
    GDEL : Chronique du Pseudo-Frédégaire
    Dictionnaire des auteurs grecs et latins de l'Antiquité et du Moyen-Âge : Frédégaire (Pseudo-)
    Potthast 2 : Pseudo-Fredegarius
    DOC : Fredegarius
    Chevalier : Frédégaire le Scolastique
    PMA : Fredegarius Scholasticus
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Frédégaire
    BN Cat. gén. 1960-1969 : Frédégaire, auteur supposé

Autres formes du nom

  • Fredegarius (latin)
  • Frédégaire le Scolastique (français)
  • Fredegarius Scholasticus (latin)
  • Pseudo-Frédégaire (français)
  • Fredegar (allemand)

Biographie Wikipedia

  • On désigne conventionnellement sous le nom de « Chronique de Frédégaire » une compilation historiographique constituée dans la Gaule du Haut Moyen Âge, relevant du genre de la Chronique universelle, et relatant les événements depuis la Création du monde jusqu'au 9 octobre 768 (jour de l'avènement de Charlemagne et de son frère Carloman) dans la version la plus longue.

Pages équivalentes