Hérode Agrippa (roi des Juifs, 0010 av. J-C.-0044)

Image non encore disponible
Naissance :- 10
Mort :44
Note :
Roi des Juifs de 41 à 44. - Selon les Actes des Apôtres (Ac XII, 1-23), il a été le premier persécuteur de la communauté chrétienne (exécution de Jacques de Jérusalem, emprisonnement de saint Pierre).
Autres formes du nom :Marcus Julius Agrippa (0010 av. J.-C.-0044)
Marcus Julius Agrippa (0010 av. J.-C.-0044)
Agrippa (roi des Juifs, 0010 av. J.-C.-0044)
ISNI :ISNI 0000 0000 8959 8010

Ses activités

Autorité émettrice de monnaie43 documents43 documents numérisés

  • Monnaie

    Bronze, Agrippa, Phrygie, Cotiaeon (Cotiaeum)

    Description matérielle : 1 monnaie
    Description : Technique des monnaies : Bronze. - frappe
    Édition : , VIIe siècle avant J. - C. - IIIe siècle après J. - C.

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41859861m]
  • Monnaie

    Bronze, Incertain, Judée, Hérode Agrippa I

    Description matérielle : 1 monnaie
    Description : Technique des monnaies : Bronze. - frappe
    Édition : , VIIe siècle avant J. - C. - IIIe siècle après J. - C.
    Autorité émettrice de monnaie : Hérodes (dynastie)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41762219h]
  • Monnaie

    Bronze, Agrippa, Espagne, Caesaraugusta

    Description matérielle : 1 monnaie
    Description : Technique des monnaies : Bronze. - frappe
    Édition : , VIIe siècle avant J. - C. - IIIe siècle après J. - C.

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41858524b]
  • Monnaie

    Bronze, Agrippa, Pont ?, Incertain

    Description matérielle : 1 monnaie
    Description : Technique des monnaies : Bronze. - Frappe
    Édition : , VIIe siècle avant J. - C. - IIIe siècle après J. - C.

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43931762s]
  • Monnaie

    Bronze, Incertain, Judée, Hérode Agrippa I

    Description matérielle : 1 monnaie
    Description : Technique des monnaies : Bronze. - frappe
    Édition : , VIIe siècle avant J. - C. - IIIe siècle après J. - C.
    Autorité émettrice de monnaie : Hérodes (dynastie)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41762222d]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Hérode Agrippa (roi des Juifs; 0010 av. J-C.-0044)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Voir aussi

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • LCNA 1987-1991
  • GDEL

Autres formes du nom

  • Marcus Julius Agrippa (0010 av. J.-C.-0044)
  • Marcus Julius Agrippa (0010 av. J.-C.-0044)
  • Agrippa (roi des Juifs, 0010 av. J.-C.-0044)

Biographie Wikipedia

  • Agrippa Ier (en latin : Marcus Julius Agrippa), parfois appelé Hérode Agrippa, né vers 10 av. J.-C. et mort à Césarée vers 44, est un prince hérodien qui est le dernier roi juif de Judée. Petit fils d'Hérode Ier le Grand, fils d'Aristobule IV et de Bérénice, nièce d'Hérode, il passe son enfance et sa jeunesse à la cour impériale de Rome où il se lie avec les prince impériaux Drusus, fils de Tibère, et Claude avec lesquels il entretient des relations d'amitié.Tombé en disgrâce à la suite de la mort de Drusus, il mène une vie aventureuse et dispendieuse, s'endettant fortement pour gagner les faveurs de la cour. Rentré en grâce, Tibère le fait tuteur du fils de Drusus et Agrippa se rapproche du prince Caligula. L'avènement de ce dernier au trône marque son élévation à des fonctions royales : roi de Batanée et de Trachonitide en 37, il obtient les anciennes tétrarchie de Philippe II et de Lysanias, puis la Galilée et la Pérée en 39, après la disgrâce et l'exil de son frère Hérode Antipas.À la suite de l'assassinat de Caligula, il joue à Rome un rôle de premier plan dans l'accession de Claude à la tête de l'empire en 41 et il se voit doté des anciens territoires d'Archélaos, l'Idumée, la Judée et la Samarie, régnant ainsi sur un territoire aussi vaste que l'ancien royaume d'Hérode le Grand.Porteur d'une double identité juive et romaine, il joue un rôle d'intercesseur en faveur des Juifs auprès des autorités romaines et, sur le plan intérieur, laisse espérer à certains de ses sujets juifs la restauration d'un royaume indépendant. Poursuivant la politique d'évergétisme hérodienne par de grands travaux, il s’aliène néanmoins une partie de ses sujets grecs et syriens tandis que ses ambitions régionales lui valent l'opposition du légat impérial de la province romaine de Syrie, Marsus. Il meurt subitement - peut-être empoisonné - en 44.

Pages équivalentes