Luis Alberto Lacalle Herrera

Image non encore disponible
Pays :Uruguay
Langue :espagnol; castillan
Sexe :masculin
Note :
Homme politique. - Président de la République uruguayenne (1990-1995). - Avocat
Domaines :Science politique
Autres formes du nom :Luis Alberto Lacalle de Herrera
Luis Alberto Lacalle
Luis Alberto Lacalle Herrera
ISNI :ISNI 0000 0000 6648 0044

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Herrera

    un nacionalismo oriental

    Description matérielle : 175 p.
    Édition : Montevideo : Ed. de la Banda oriental , 1978

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36672728g]
  • Lacalle

    Description matérielle : 179 p.
    Édition : Montevideo : Monte Sexto , 1990
    Éditeur scientifique : Álvaro Barros-Lémez

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb355866925]

Préfacier1 document

  • Crónicas de la tierra charrúa

    2a ed.
    Description matérielle : 1 vol. (142 p.)
    Description : Note : Notes bibliogr.
    Édition : Montevideo : Arca , impr. 2008
    Auteur du texte : Luis Alberto de Herrera (1873-1959)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb422180901]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Luis Alberto Lacalle Herrera

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autres formes du nom

  • Luis Alberto Lacalle de Herrera
  • Luis Alberto Lacalle
  • Luis Alberto Lacalle Herrera

Biographie Wikipedia

  • Luis Alberto Lacalle Herrera, né le 13 juillet 1941 à Montevideo, est un homme politique uruguayen, membre du Parti blanco (tendance herreriste) et 30e président élu de l'Uruguay de 1990 à 1995. Avocat de profession, il est élu président de la République le 26 novembre 1989 et entre en fonction le 1er mars 1990. Il met en place une politique néolibérale et signe le traité d'Asuncion qui crée le Mercosur. Lors des manifestations du 24 août 1994 devant l'hôpital Filtro, il est jugé responsable de la mort de deux manifestants, tués par la police tirant à balles réelles.En 2008, il crée l'Unité nationale, tendance du Parti blanco qui regroupe l'herrerisme et le courant wilsoniste en vue des primaires de juin 2009. Candidat du Parti national (blanco) pour la présidentielle de 2009, il est battu au second tour, le 29 novembre 2009, par le candidat du Front large, José Mujica. Il est toutefois élu sénateur sur les listes de l'Unité nationale du Parti blanco.Luis Alberto Lacalle est membre honoraire du Club de Rome.

Pages équivalentes