Gotthold Eisenstein (1823-1852)

Pays :Allemagne avant 1945
Langue :allemand
Sexe :masculin
Naissance :Berlin, 16-04-1823
Mort :Berlin, 11-10-1852
Note :
Mathématicien
Autre forme du nom :Ferdinand Gotthold Eisenstein (1823-1852)
ISNI :ISNI 0000 0001 1069 9423

Ses activités

Auteur du texte3 documents

  • Matematische Abhandlungen

    Besonders aus dem Gebiete der höheren Arithmetik und der elliptischen Funktionen

    [Faks. Ausg.]
    Description matérielle : XII-336 p.
    Édition : Hildesheim : Olms , 1967
    Préfacier : Carl Friedrich Gauss (1777-1855)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37393753z]
  • Mathematische Abhandlungen, besonders aus dem Gebiete der höheren Arithmetik und der elliptischen Funktionen. Mit einer Vorrede von C. F. Gauss

    Description matérielle : In-8° (22 cm), IX-336 p., portrait. [Acq. 8082-67]
    Description : Note : Reproduction de l'édition parue à Berlin en 1847
    Édition : Hildesheim : G. Olms , 1967
    Préfacier : Carl Friedrich Gauss (1777-1855)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32992244q]
  • Mathematische Werke

    2nd ed.
    Description matérielle : 2 vol. ([36]-939 p.)
    Description : Note : Textes en allemand et en français
    Édition : New York : Chelsea , cop. 1989

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb373792559]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Mathematische Abhandlungen / Gotthold Eisenstein, 1967 [reprod. de l'éd. de 1847]
  • Ouvrages de reference : NDB
    Encyclopedic dictionary of mathematics, 1987 : Eisenstein, Ferdinand Gotthold Max
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. 1960-1969

Autre forme du nom

  • Ferdinand Gotthold Eisenstein (1823-1852)

Biographie Wikipedia

  • Ferdinand Gotthold Max Eisenstein (16 avril 1823 - 11 octobre 1852) est un mathématicien allemand d'origine juive.Comme Galois et Abel, Eisenstein est mort avant l'âge de 30 ans, et comme Abel, sa mort est due à la tuberculose. Il est né et mort à Berlin, Allemagne. Il fit ses études à l'Université de Berlin où Dirichlet était son professeur.Gauss aurait déclaré[réf. nécessaire] : « Il n'y a que trois mathématiciens qui feront date : Archimède, Newton et Eisenstein ». Le choix de Gauss pour Eisenstein, qui était spécialisé dans la théorie des nombres et l'analyse, peut sembler embarrassant à beaucoup, mais il est justifié par le fait qu'Eisenstein démontra facilement plusieurs résultats qui étaient inaccessibles, même pour Gauss, comme d'étendre son théorème de réciprocité biquadratique (en) au cas général.

Pages équivalentes