Straton de Lampsaque (0340?-0268 av. J.-C.)

Langue :grec ancien (jusqu'à 1453)
Sexe :masculin
Naissance :- 340
Mort :- 268
Note :
Philosophe péripatéticien, surnommé "le Physicien"
Autres formes du nom :Straton Lampsacenus (0340?-0268 av. J.-C.) (latin)
Strátōn (0340?-0268 av. J.C.)
Στράτων (0340?-0268 av. J.C.)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0004 0361 4323

Ses activités

Voir aussi : 1 document

  • Traité philosophique pseudo-aristotélicien, de datation incertaine, peut-être milieu du IIIe s. av. J.-C.

Auteur du texte3 documents

  • Die Schule des Aristoteles...

    Édition : Basel

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32649808n]
  • Straton von Lampsakos

    [Texte und Kommentar]

    2., ergänzte und verbesserte Aufl.
    Description matérielle : 85 p.
    Description : Note : Textes en grec et en latin, commentaire en allemand. - Bibliogr. p. 45
    Édition : Basel ; Stuttgart : Schwabe , cop. 1969

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35662495f]
  • Straton von Lampsakos

    Texte und Kommentar

    2. Aufl.
    Description matérielle : 85 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. 45. Notes bibliogr.
    Édition : Basel ; Stuttgart : Schwabe , 1969
    Éditeur scientifique : Fritz Wehrli (1902-1987)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37397869k]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Straton de Lampsaque (0340?-0268 av. J.-C.)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Straton von Lampsakos : Texte und Kommentar / hrsg. von Fritz Wehrli, 1969
  • Oeuvres philosophiques, 1992
    Clavis SGL
    GDEL et Larousse 19 s. : Straton

Autres formes du nom

  • Straton Lampsacenus (0340?-0268 av. J.-C.) (latin)
  • Strátōn (0340?-0268 av. J.C.)
  • Στράτων (0340?-0268 av. J.C.)
  • Straton le Physicien (0340?-0268 av. J.-C.) (français)
  • Straton von Lampsakos (0340?-0268 av. J.-C.) (allemand)

Biographie Wikipedia

  • Straton (en grec ancien Στράτων) est un philosophe aristotélicien de la Grèce antique. Il fut le troisième scolarque du Lycée, de -288 à -270, après Théophraste. Son surnom, le « Physicien », semble provenir moins de l’importance relative de la physique dans son œuvre que de l'originalité qu'il a su montrer dans ce domaine par sa doctrine et surtout par sa méthode d'examen. L’historien Polybe de Mégalopolis précise dans Histoires, qu’il était plus habile à réfuter ses adversaires, qu’à défendre ses propres thèses. Son surnom semble provenir moins de l’importance relative de la physique dans son œuvre que de l’originalité qu’il a su montrer dans ce domaine par sa doctrine et surtout par sa méthode d’examen.

Pages équivalentes