Lothaire (roi des Francs, 0941-0986)

Image non encore disponible
Sexe :masculin
Naissance :Laon, 941
Mort :Compiègne, 02-03-0986
Note :
Roi des Francs de 954 à 986. - Fils de Louis d'Outremer, associé au trône en 952
Domaines :Histoire de la France
Autres formes du nom :Lotharius (roi des Francs, 0941-0986) (latin)
Lothar (roi des Francs, 0941-0986) (allemand)
ISNI :ISNI 0000 0000 8153 766X

Ses activités

Auteur du texte1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Lothaire (roi des Francs; 0941-0986)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Recueil des actes de Lothaire et de Louis V / publ. par L. Halphen, 1908
    Lothaire : fils de Louis IV d'Outremer, 941-986 / Ivan Gobry, impr. 2008
  • Ouvrages de reference : GDEL : Lothaire
    Mourre, 1996 : Lothaire
    Lexikon des Mittelalters, vol. 5, 1995 : Lothar
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. actes royaux

Autres formes du nom

  • Lotharius (roi des Francs, 0941-0986) (latin)
  • Lothar (roi des Francs, 0941-0986) (allemand)

Expositions virtuelles et ressources multimedia

  • Le sacre : Ressource du site Fouquet, ou le Moyen Âge en images

    exploration de document

    L'exploration de l'enluminure consacrée au sacre de Lothaire est l'occasion de découvrir le déroulement de la cérémonie du sacre et l'importance de ce rituel, même si Fouquet s’éloigne de la cérémonie du sacre telle qu'elle se déroulait en réalité. Il rend compte en effet d'un événement qui s'est passé au X e siècle comme s'il avait lieu à son époque (le XV e siècle). Il prend par ailleurs de nombreuses libertés avec l'ordonnance de la liturgie, qui s'est établie au fil des siècles, avant d'être consignée dans un livret appelé l' Ordo du sacre .

    [Voir la ressource]

Biographie Wikipedia

  • Lothaire, né à la fin de 941 à Laon et mort le 2 mars 986 dans cette même ville, est roi des Francs de 954 à 986.

Pages équivalentes