Steven E. Jones

Pays :États-Unis
Langue :anglais
Sexe :masculin
Note :
Physicien. - En poste : Department of physics and astronomy, Brigham Young university, Provo, Utha (1985-2007)
Autre forme du nom :Steven Earl Jones
ISNI :ISNI 0000 0000 5425 4728

Ses activités

Éditeur scientifique2 documents

  • Anomalous nuclear effects in deuterium/solid systems

    Provo, UT 1990

    Description matérielle : XIII-958 p.
    Description : Note : Actes d'un congrès qui a eu lieu à Provo (Utha) en 1990. - Bibliogr. à la fin des chap. Index
    Édition : New York : American institute of physics , 1991
    Éditeur scientifique : Franco Scaramuzzi, David Worledge

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37386763s]
  • Muon-catalyzed fusion

    Sanibel Island, FL 1988

    Description matérielle : 467 p.
    Description : Note : Bibliogr à la fin des chap. Index
    Édition : New York : American institute of physics , 1989
    Éditeur scientifique : Hendrik J. Monkhorst, Johann Rafelski
    Auteur du texte : Muon-catalyzed fusion meeting (04 ; 1988 ; Sanibel Island, Fla.)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37386766t]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autre forme du nom

  • Steven Earl Jones

Biographie Wikipedia

  • Steven E. Jones est un physicien américain mormon né en 1949. Ses travaux de recherche ont porté essentiellement sur la fusion catalysée par muons. À l'automne 2006, il a été relevé de ses fonctions d'enseignement au sein de la Brigham Young University. Le 20 octobre de la même année il a annoncé sa retraite. Il soutient la théorie selon laquelle le complexe du World Trade Center a été détruit à l'explosif lors des attentats du 11 septembre 2001, hypothèse reprise dans les théories du complot. Il fait partie du mouvement Scholars for 9/11 Truth & Justice.

Pages équivalentes