Stéphane Dion

Pays :Canada
Langue :anglais
Note :
Ecrit aussi en français
Politologue. - Professeur de sciences politiques à l'University of Montreal, Canada (en 1992)
ISNI :ISNI 0000 0000 8088 9436

Ses activités

Auteur du texte2 documents1 document numérisé

  • La politisation des mairies

    Description matérielle : 1 vol. (VIII-217 p.)
    Description : Note : Bibliogr. p. 213-217
    Édition : Paris : Économica , 1986
    Préfacier : Michel Crozier (1922-2013)

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36620373p]
  • The collapse of Canada ?

    Description matérielle : IX-186 p.
    Description : Note : Notes bibliogr. Index
    Édition : Washington : The Brookings institution , cop. 1992
    Éditeur scientifique : R. Kent Weaver
    Autre auteur du texte : Keith Banting, Andrew Stark

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb374125483]

Contributeur1 document

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • La politisation des mairies / Stéphane Dion, 1986
    The collapse of Canada ? / Keith G. Banting, Stéphane Dion, Andrew Stark ; ed. by R. Kent Weaver, 1992
  • Canadiana, 1992-12
    LCNA (CD OCLC), 1993-12

Biographie Wikipedia

  • Stéphane Maurice Dion (né le 28 septembre 1955 à Québec) est une personnalité politique canadienne. Député fédéral de la circonscription de Saint-Laurent-Cartierville, au Québec, il a été chef du Parti libéral du Canada du 2 décembre 2006 au 8 décembre 2008, où il fut remplacé par Michael Ignatieff.Il était ministre responsable de l'Unité canadienne sous Jean Chrétien après le référendum de 1995 et le ministre de l'Environnement de Paul Martin.

Pages équivalentes