Pauline Baynes (1922-2008)

Image non encore disponible
Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Sexe :féminin
Naissance :Brighton (GB), 09-09-1922
Mort :Dockenfield (GB), 01-08-2008
Note :
Illustratrice des "Chroniques de Narnia" par Clive Staples Lewis (1898-1963) et de J.R.R. Tolkien. - Illustratrice d'ouvrages pour la jeunesse
ISNI :ISNI 0000 0001 2145 8000

Ses activités

Illustrateur55 documents11 documents numérisés

Auteur du texte1 document

  • L'album de Bilbo le Hobbit

    adieu à la Terre du Milieu

    Nouv. éd.
    Description matérielle : 32 p.
    Édition : Paris : Gallimard-Jeunesse , 2001
    Autre auteur du texte : John Ronald Reuel Tolkien (1892-1973)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb434140195]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Biographie Wikipedia

  • Pauline Diana Baynes (9 septembre 1922 – 2 août 2008) est une illustratrice anglaise dont les travaux concernent plus d'une centaine de livres, notamment ceux de C. S. Lewis (Les Chroniques de Narnia) et de J. R. R. Tolkien (Le Fermier Gilles de Ham, Smith de Grand Wootton, Les Aventures de Tom Bombadil). Elle est née à Hove, dans le Sussex.Elle passe son enfance en Inde, où son père travaille, mais elle et sa sœur se rendent en Angleterre pour leurs études. Là, elle intègre la Slade School of Fine Art, puis s'engage un an plus tard auprès du ministère de la Défense, pour lequel elle fabrique des maquettes de démonstration pour certains cours. Cela ne dure pas longtemps, puisqu'elle est bientôt transférée au département de cartographie (elle utilisera ces mêmes talents quand elle dessinera des cartes pour Lewis et Tolkien).Elle est surtout connue pour ses illustrations des Chroniques de Narnia et des ouvrages de J. R. R. Tolkien.Après sa mort, le Daily Telegraph explique comment elle et Tolkien se sont mis à travailler ensemble : — Pauline Baynes dans The Telegraph.Pauline Baynes a également peint la couverture des éditions en un et trois volumes du Seigneur des anneaux de 1973 et 1981, sans parler des cartes grand format de ce roman et de Bilbo le Hobbit. Sa plus grande fierté était son travail sur le Dictionnaire de chevalerie de Grant Uden, un projet auquel elle consacra deux ans de sa vie.

Pages équivalentes