Zalmay Khalilzad

Pays :États-Unis
Langue :anglais
Note :
Politologue d'origine iranienne. - Professeur à Columbia university, New York, USA (en 1984)
ISNI :ISNI 0000 0000 6308 1486

Ses activités

Éditeur scientifique1 document

  • Sources of conflict in the 21st century

    regional futures and U.S. strategy

    Description matérielle : XIII-336 p.
    Description : Note : Rapport n°: MR-897-AF. - Notes bibliogr.
    Édition : Washington (D.C.) : Rand corporation , 1998
    Éditeur scientifique : Etats-Unis. Air force, Ian O. Lesser, Project Air Force. Etats-Unis

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37321318d]

Auteur du texte1 document

  • "The government of God"

    Iran's Islamic republic

    Description matérielle : XIV-240 p.
    Description : Note : Bibliogr. p. [193]-231. Index
    Édition : New York : Columbia university press , 1984
    Autre auteur du texte : Cheryl Benard

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb374158417]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • "The government of God" : Iran's Islamic republic / Cheryl Benard and Zalmay Khalilzad, 1984
  • LCNA (CD OCLC), 1993-12

Biographie Wikipedia

  • Zalmay Khalilzad, né le 22 mars 1951 à Mazar-e-Charif en Afghanistan, est un diplomate américain musulman pachtoune, l'ambassadeur des États-Unis auprès des Nations unies du 23 avril 2007 au 20 janvier 2009. Membre néo-conservateur de l'administration Bush, il est l'envoyé spécial de George W. Bush en Afghanistan après la chute des Talibans en décembre 2001, et est nommé le 24 septembre 2003, ambassadeur américain à Kaboul. Du 21 juin 2005 à janvier 2007, il est ambassadeur américain en Irak, succédant à John Negroponte.Zalmay Khalilzad est membre du think tank néo-conservateur Project for the New American Century ou PNAC (en français « Projet pour un nouveau siècle américain ») et fut un des signataires de l'appel du 26 janvier 1998 demandant au président Bill Clinton de procéder au renversement par la force de Saddam Hussein et de la mise en place d'une nouvelle politique pour l'Irak.

Pages équivalentes