Miguel Indurain

Image non encore disponible
Pays :Espagne
Langue :espagnol; castillan
Sexe :masculin
Note :
Coureur cycliste
Autres formes du nom :Miguel Indurain-Larraya
Miguel Indurain- Larraya
ISNI :ISNI 0000 0001 0598 0851

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Miguel Indurain

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Le roi Miguel / Christian Laborde, 1995

Autres formes du nom

  • Miguel Indurain-Larraya
  • Miguel Indurain- Larraya

Biographie Wikipedia

  • Miguel Indurain Larraya, né à Villava (Navarre, Espagne) le 16 juillet 1964, est un coureur cycliste espagnol, professionnel de 1984 à 1996. Il est le seul coureur à avoir remporté cinq fois consécutivement le Tour de France, et a également gagné à deux reprises le Tour d'Italie devenant le seul coureur à avoir réalisé le doublé Giro-Tour deux années d'affilée. Numéro un mondial de juin 1992 à juin 1994, il remporte également un titre olympique et un titre mondial en contre-la-montre. Il a également été détenteur du record de l'heure.À la suite d'une carrière amateur au cours de laquelle il remporte de nombreuses victoires, Miguel Indurain commence sa carrière professionnelle en septembre 1984 au sein de l'équipe Reynolds dirigée par José Miguel Echavarri. Remportant dès sa première saison sa première victoire, il décroche les années suivantes plusieurs victoires sur des courses espagnoles grâce notamment à ses aptitudes lors des épreuves contre-la-montre. Poursuivant sa progression dans les grands tours, il devient un des principaux équipiers de Pedro Delgado pour le Tour de France.L'année 1991 marque un tournant dans la carrière d'Indurain. À la faveur d'une deuxième place lors du Tour d'Espagne, il devient co-leader de son équipe avec Delgado. Il prend l'ascendant sur celui-ci en remportant en juillet sa première Grande Boucle. Ayant alors le Tour de France comme objectif principal des saisons suivantes, Indurain s'y impose alors sans interruption jusqu'en 1995, y ajoutant deux victoires sur le Tour d'Italie en 1992 et 1993 et un titre de champion du monde du contre-la-montre, le record de l'heure et une place de no 1 mondial.Ayant l'occasion de devenir le premier coureur cycliste à remporter à six reprises, qui plus est consécutivement, le Tour de France en 1996, il ne parvient pas à s'imposer lors de ce Tour gagné par le Danois Bjarne Riis. Le coureur navarrais met fin à sa carrière professionnelle quelques mois plus tard en janvier 1997.

Pages équivalentes