Pyrrhus (roi d'Epire, 0318-0272 av. J.-C.)

Pays :Grèce
Langue :grec ancien (jusqu'à 1453)
Sexe :masculin
Naissance :- 318
Mort :- 272
Note :
Roi d'Epire grand guerrier se bat contre Rome et meurt à Argos d'une tuile jetée d'un toit par une vieille femme
Autres formes du nom :Pyrrros (roi d'Epire, 0318-0272 av. J.-C.)
Purrhos (roi d'Epire, 0318-0272 av. J.-C.)
Pyrrhos (roi d'Epire, 0318-0272 av. J.-C.)
ISNI :ISNI 0000 0003 7385 2266

Ses activités

Autorité émettrice de monnaie119 documents119 documents numérisés

  • Monnaie

    Hémistatère, Or, Incertain, Épire, Pyrrhus

    Description matérielle : 1 monnaie
    Description : Technique des monnaies : Or. - frappe
    Édition : , VIIe siècle avant J. - C. - IIIe siècle après J. - C.

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41820690v]
  • Monnaie

    Drachme, Argent, Incertain, Épire, Pyrrhus

    Description matérielle : 1 monnaie
    Description : Technique des monnaies : Argent. - frappe
    Sources : Catalogue de la collection de Luynes [Texte imprimé] / par J. Babelon - Paris, 1936, n° 1900
    Édition : , VIIe siècle avant J. - C. - IIIe siècle après J. - C.
    Ancien possesseur : Honoré d'Albert de Luynes (1802-1867)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41746503h]
  • Monnaie

    Drachme, Argent, Incertain, Épire, Pyrrhus

    Description matérielle : 1 monnaie
    Description : Technique des monnaies : Argent. - frappe
    Édition : , VIIe siècle avant J. - C. - IIIe siècle après J. - C.

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb418206978]
  • Monnaie

    Bronze, Syracuse, Sicile, Pyrrhus

    Description matérielle : 1 monnaie
    Description : Technique des monnaies : Bronze. - frappe
    Édition : , VIIe siècle avant J. - C. - IIIe siècle après J. - C.

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41742097b]
  • Monnaie

    Hémistatère, Or, Incertain, Épire, Pyrrhus

    Description matérielle : 1 monnaie
    Description : Technique des monnaies : Or. - frappe
    Édition : , VIIe siècle avant J. - C. - IIIe siècle après J. - C.

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb418206916]

Autre1 document1 document numérisé

  • Monnaie

    Bronze, Pyrrhus , Épire, Incertain

    Description matérielle : 1 monnaie
    Description : Technique des monnaies : Bronze. - frappe
    Édition : , VIIe siècle avant J. - C. - IIIe siècle après J. - C.

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41850939j]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Pyrrhus (roi d'Epire; 0318-0272 av. J.-C.)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • GLU, 1989

Autres formes du nom

  • Pyrrros (roi d'Epire, 0318-0272 av. J.-C.)
  • Purrhos (roi d'Epire, 0318-0272 av. J.-C.)
  • Pyrrhos (roi d'Epire, 0318-0272 av. J.-C.)

Biographie Wikipedia

  • Pyrrhus Ier, en grec ancien Πύρρος / Pýrrhos (v. 318 – Argos, 272 av. J.-C.), fut le roi des Molosses à partir de 297, et hêgemôn d'Épire de 306 à 302 puis de 297 à 272. Neveu d'Alexandre le Grand, et conquérant ambitieux lui-même, Pyrrhus est l'un des plus redoutables adversaires des premiers temps de la Rome antique. Après avoir considérablement accru le territoire de l’Épire, il devient roi de Macédoine et de Thessalie, réussissant à s’imposer aux yeux des Grecs comme le champion de l’hellénisme. C’est à ce titre qu’il répond à l’appel des Grecs de Tarente et remporte sur les légions romaines la bataille d'Héraclée en 280 av. J.-C. Il marche sur Rome, s'avançant jusqu'à Préneste, à trente kilomètres à peine de la Ville, et manque de peu d'acculer Rome à une capitulation. En Sicile, où les cités grecques l'adjurent à leur tour de les protéger, il accumule les succès et, par son rayonnement, obtient la réconciliation des chefs de Syracuse, minée par de vieilles rivalités, et réalise l'union sacrée des cités grecques. Pyrrhus apparaît ainsi comme celui qui faillit empêcher la Sicile grecque de devenir « une province des Phéniciens ou des Osques », comme Platon en avait déjà exprimé la crainte. Les défaites qui ont conclu ses campagnes de Grande-Grèce et brisé son élan tiennent d'abord à la puissance matérielle et à la force morale de Rome. Mais ni les revers qui achèvent sa carrière, ni la démesure de son ambition n'ont réussi à ternir cette figure d'épopée que rehausse sa stature héroïque où dominent la fougue, la vaillance personnelle et la science stratégique.

Pages équivalentes