Henrik Arnold Wergeland (1808-1845)

Image non encore disponible
Pays :Norvège
Langue :norvégien
Sexe :masculin
Naissance :17-06-1808
Mort :12-07-1845
Note :
Poète et auteur dramatique
Domaines :Littératures
ISNI :ISNI 0000 0000 8098 8725

Ses activités

Auteur du texte12 documents

  • Den første gang

    Henrik Wergelands dikt i utvalg

    Description matérielle : 122 p.
    Édition : Oslo : Gyldendal , 1995
    Éditeur scientifique : Oddvar Aurstad, Bertrand Besigye, Morten Moi

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb374790746]
  • Brev, utgit av... Halvdan Koht og... Herman Jaeger

    Description : Note : Samlede skrifter. V, Brev retsindlaeg, iste bind
    Édition : Oslo, Steenske forlag , 1930. In-4°, 432 p.
    Éditeur scientifique : Halvdan Koht (1873-1965)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb323177705]
  • Henrik Wergeland Samlede Skrifter. III. Artikler og Småstykker polemiske og andre. 1ste Bind : 1821-1833, utgit av... Hermann Jaeger og... Didrik Arup Seip

    Édition : Oslo, Steenske Forlag , 1932. In-4°, 463 p.

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb322766116]
  • Mennesket, et Digt af Henrik Wergeland,... en Omarbeidelse af "Skabelsen, Mennesket og Messias"...

    Description matérielle : In-fol. à 2 col., 162 p. et errata
    Édition : Christiania : trykt i W. C. Fabritius's Officin , 1845

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31638543r]
  • Napoléon. 1827...ème par Henrik Wergeland. Traduit du norvégien par Gunnar Host

    Édition : Choisy-le-Roi, impr. Deviliers S.A.I.D. ; Paris, G. Ficker, éditeur , 1931. (3 mars.) In-4, 16 p. et portrait. [5358]
    Traducteur : Gunnar Höst (1900-1983)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb322512375]

Autre1 document

  • Mand og Kvinde

    [estampe]

    Description matérielle : 15 est. : lithographie, coul. ; 15 x 18 cm (f.)
    Description technique : Sous emboîtage réalisé par l'Atelier Dermont-Duval
    Description : Technique de l'image : estampe. - lithographie
    Note : Texte en norvégien
    Sous emboîtage réalisé par l'Atelier Dermont-Duval
    Édition : [Trondheim] : Galleri Ismene-Galleri Brandstrup , 1992
    Imprimeur : Clot, Bramsen et Georges
    Graveur : Frede Schilling

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb402900340]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Henrik Arnold Wergeland (1808-1845)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Den første gang : Henrik Wergelands dikt i utvalg / [utvalget er foretatt av Oddvar Aurstad, Bertrand Besigye og Morten Moi] ; med et etterord av Bertrand Besigye, 1995
  • Encycl. Norvège
  • BN Service scandinave
  • Store norske leks., Norvège, 1984
    GDEL
    Penguin Dictionary of the theatre, 2004

Biographie Wikipedia

  • Henrik Arnold Wergeland est un poète et écrivain norvégien né le 17 juin 1808 à Kristiansand et mort le 12 juillet 1845 à Christiana. Cette personnalité politique fougueuse, qui ne concevait que le poète ne puisse pas être engagé, est le premier écrivain dano-norvégien qui augure le réveil de la culture et de l'art de son peuple et prophétise sa richesse et sa diversité actuelles. L'œuvre dense au risque d'être impénétrable et touffue par ses formes variées et les combats apparemment perdus de ce géant des lettres annoncent autant le formidable réveil de la littérature norvégienne que la naissance d'un esprit national indépendant.Ce jeune homme d'une force de conviction exceptionnelle, ardent défenseur des libertés comme d'une république paysanne et norvégienne, inventeur à vingt ans d'une cosmogonie spirite, écrivain prolixe tel un Victor Hugo ou engagé comme un Lamartine du Nord, doit d'avoir entrevu une possible réussite de ses actions qu'à un surprenant allié, le roi de Norvège Charles XIV Jean de Suède en personne. L'ancien étudiant de théologie, victime des querelles qu'il avait imprudemment suscitées et des haines tenaces nées de ses innombrables rivalités littéraires, a été tiré et de la misère et déchéance personnelles et d'un quasi-bannissement national par une pension inespérée de la maison royale, puis un poste d'archiviste royal à Kristiana. Il meurt précocement emporté par une tenace pneumonie muée en tuberculose, mais ses obsèques nationales revêtent déjà une dimension héroïque.

Pages équivalentes