Vizma Belševica (1931-2005)

Pays :Lettonie
Langue :letton
Sexe :féminin
Naissance :Rīga, 30-05-1931
Mort :Rīga, 06-08-2005
Note :
Poétesse. - Mère des poètes : Janis et Klāvs Elsbergs
Domaines :Littératures
ISNI :ISNI 0000 0000 5511 1825

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Latvian voices

    occasional papers of the latvian pen 2000

    Description matérielle : 1 vol. (16 p.)
    Édition : Rīga : Latvian Pen centre , 2000
    Éditeur scientifique : Jānis Elsbergs
    Autre auteur du texte : Amanda Aizpuriete, Māris Čaklais (1940-2003)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb423408667]
  • Raksti

    dzeja, proza

    Description matérielle : 3 vol. (335, 373, 453 p.)
    Description : Note : Le second volume contient aussi des poèmes publiés dans les journaux et revues ainsi que des poèmes inédits. - Commentaires et bibliogr. en fin de volume
    Édition : [Rīga] : Jumava , 1999-2001

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40036144f]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Vizma Belševica (1931-2005)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Den hvite gjemselen / Vizma Belševica, 1996
  • Ouvrages de reference : The Baltic States : a reference book, 1991
    Kas ir kas Latvijā, 1997
    Le Monde, 2005-08-10
  • Catalogues de la BnF : BnF Service finno-ougrien, balte

Biographie Wikipedia

  • Vizma Belševica est une poétesse lettonne née en 1931 à Riga. Elle est morte le 6 août 2005 dans la même ville.Elle a fait des études de lettres à l'institut Gorki de Moscou. Ses premiers poèmes lui valent les remontrances des autorités car elle ne respecte pas les thèmes officiels. Malgré cela, elle s'obstine à publier, essentiellement de la poésie, mais aussi des nouvelles et du théâtre. En 1968, elle est interdite de publication, et se tourne alors, pour vivre, vers la traduction.Son œuvre est aujourd'hui reconnue comme majeure dans la littérature européenne, malgré son absence de traduction dans certaines langues (dont le français), due au fait que le letton est une langue encore assez confidentielle.Lauréate de nombreux prix littéraires prestigieux[réf. souhaitée]<span />, mais durement handicapée sur la fin de sa vie, elle est morte en 2005, suscitant de nombreux hommages, dont celui d'une autre grande dame de Lettonie, la présidente Vaira Vike-Freiberga.

Pages équivalentes