Louis-Philippe-Albert d' Orléans (1838-1894)

Illustration de la page Louis-Philippe-Albert d' Orléans (1838-1894) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Paris (France), 24-08-1838
Mort :Stow House (GB), 08-09-1894
Note :
Comte de Paris. - Chef de l'ancienne maison royale d'Orléans
Autres formes du nom :Louis-Philippe-Albert de Bourbon-Orléans (1838-1894)
Philippe d'Orléans (comte de Paris, 1838-1894)
Louis-Philippe-Albert d'Orléans (comte de Paris, 1838-1894)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 8390 1197

Ses activités

Auteur du texte48 documents7 documents numérisés

  • Les associations ouvrières en Angleterre

    (Trades-unions)

    3e édition
    Description matérielle : 1 vol. (VIII-331 p.)
    Édition : Paris : Germer-Baillière , 1869

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37227748q]
  • De la situation des ouvriers en Angleterre

    mémoire présenté à la Commission d'enquête sur les conditions du travail

    2e édition
    Description matérielle : 1 vol. (297 p.)
    Édition : Paris : Michel Lévy frères , 1873

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb310597986]
  • Contenu dans : Discours prononcés par M. le duc d'Audiffret-Pasquier et M. Édouard Bocher, les 23 et 28 août 1888, suivis de deux lettres de Mgr le comte de Paris

    Deux lettres. - [1]

    Description matérielle : In-16, 31 p.
    Édition : Paris : Librairie nationale , 1888

    [catalogue, Visualiser dans Gallica]
  • Histoire de la guerre civile en Amérique

    Description matérielle : 7 vol.
    Édition : Paris : Michel Lévy frères, éditeurs , 1874-1896

    7 documents numérisés : T. 1 - T. 2 - T. 3 - T. 4 - T. 5 - T. 6 - T. 7
    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31059776w]
  • Instructions de Mgr le Comte de Paris aux représentants du parti monarchiste en France

    Description matérielle : In-16. Pièce
    Description : Note : La couverture imprimée sert de titre
    Édition : Paris : Librairie nationale , 1887

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb340363929]

Éditeur scientifique7 documents4 documents numérisés

Préfacier2 documents1 document numérisé

Dédicataire1 document

  • [Recueil.] Souvenirs d'Égypte

    Offert à Son Altesse Royale Monseigneur le Comte de Paris

    Description matérielle : 1 album de 58 photogr. sur papier albuminé d'après des négatifs papier : 36 x 50 cm (vol.)
    Description : Technique de l'image : photographie positive. - papier albuminé. - calotype
    Note : Certaines épreuves de cet album figurent aussi dans les recueils cotés UB-202-FOL et EO-141 (1-2)-BOITE FOL A. - Page de titre manuscrite avec dédicace, estampille de la bibliothèque du comte de Paris
    Collectionneur : Georges Sirot (1898-1977)
    Photographe : Henry Cammas (1813-1888)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40367033w]

Ancien possesseur1 document

  • [Recueil.] Souvenirs d'Égypte

    Offert à Son Altesse Royale Monseigneur le Comte de Paris

    Description matérielle : 1 album de 58 photogr. sur papier albuminé d'après des négatifs papier : 36 x 50 cm (vol.)
    Description : Technique de l'image : photographie positive. - papier albuminé. - calotype
    Note : Certaines épreuves de cet album figurent aussi dans les recueils cotés UB-202-FOL et EO-141 (1-2)-BOITE FOL A. - Page de titre manuscrite avec dédicace, estampille de la bibliothèque du comte de Paris
    Collectionneur : Georges Sirot (1898-1977)
    Photographe : Henry Cammas (1813-1888)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40367033w]

Autre1 document

  • La Monarchie nouvelle. (Appel aux Patriotes.)

    Description matérielle : In-fol. Plano
    Édition : Toulouse : imp. de Cassan , (s. d.,)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34036555n]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Louis-Philippe-Albert d' Orléans (1838-1894)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : De la situation des ouvriers en Angleterre : mémoire présenté à la commission d'enquête sur les conditions de travail / par le Comte de Paris, 1995 [document électronique : reprod. de l'éd. de 1873]
  • Ouvrages de reference : Vapereau : Paris (Louis-Philippe-Albert d'Orléans, comte de)
    Les Princes d'Orléans / Charles Yriarte, 1872 : Orléans (Louis-Philippe-Albert d', comte de Paris)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Paris (Louis-Philippe-Albert d'Orléans, comte de)

Autres formes du nom

  • Louis-Philippe-Albert de Bourbon-Orléans (1838-1894)
  • Philippe d'Orléans (comte de Paris, 1838-1894)
  • Louis-Philippe-Albert d'Orléans (comte de Paris, 1838-1894)
  • Comte de Paris (1838-1894)

Biographie Wikipedia

  • Philippe d’Orléans, de son nom complet Louis Philippe Albert d'Orléans, comte de Paris, est né au palais des Tuileries à Paris, le 24 août 1838 et mort à Stowe House, dans le Buckinghamshire (Royaume-Uni) le 8 septembre 1894. Prince royal de France de 1842 à 1848, il est prétendant orléaniste au trône de France de 1848 à 1883 sous le nom de Louis-Philippe II, puis de 1883 à 1894 sous celui de Philippe VII. C’est également un écrivain et un combattant de la guerre de Sécession.À sa naissance, le prince Philippe incarne la vitalité de la maison d’Orléans et reçoit le titre de comte de Paris de son grand-père, le roi des Français Louis-Philippe Ier. Quatre ans plus tard, en 1842, l’enfant perd son père, Ferdinand-Philippe de France, et devient donc l’héritier de la monarchie de Juillet. Or, le tout nouveau prince royal est trop jeune pour représenter la stabilité et pour rassurer les opposants à la politique de son grand-père. Par conséquent, lorsque éclate la révolution de 1848, sa famille est incapable de le faire proclamer roi des Français et la Deuxième République se met en place. Commence alors une longue période d’exil qui dure jusqu’en 1871 et durant laquelle le prétendant orléaniste trompe difficilement son ennui. Au début des années 1860, Philippe d’Orléans se rend aux États-Unis pour s’engager dans la guerre de Sécession et, de cette expérience, il ramène une Histoire de la Guerre civile en Amérique.Après la chute du Second Empire en 1870, le comte de Paris regagne la France et s’investit dans la vie politique. Afin de renforcer les partisans d’une restauration monarchique, il accepte de reconnaître le « comte de Chambord » comme chef de la maison de France en 1873. Cependant, l’intransigeance du petit-fils de Charles X vis-à-vis des symboles de l’Ancien Régime rend impossible le retour de la monarchie et le comte de Paris doit se contenter d’attendre la mort de son cousin pour reprendre un rôle politique important. En 1883, le « comte de Chambord » trouve finalement la mort et la majorité des monarchistes se rallie au comte de Paris. Mais à cette date, la République a eu largement le temps de se renforcer et le prétendant ne parvient pas à prendre le pouvoir. En 1886, le vote d’une nouvelle loi d’exil contraint le comte de Paris et sa famille à quitter le territoire national mais le prince continue à essayer d’intervenir dans les affaires de la France. À chaque crise que connaît le pays, et particulièrement lors de l’affaire Boulanger et du scandale de Panama, le chef des Orléans espère pouvoir monter sur le trône. Néanmoins, chaque espoir de restauration est suivi d’une nouvelle déception et le comte de Paris meurt en exil au Royaume-Uni sans avoir eu l’occasion de réaliser son rêve.

Pages équivalentes