Jean Dauger (1919-1999)

Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Cambo (Pyrénées-Atlantiques), 12-11-1919
Mort :Cambo (Pyrénées-Atlantiques), 23-10-1999
Note :
Joueur de rugby (1938-1953)
Domaines :Sports et jeux
ISNI :ISNI 0000 0000 0194 2252

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Rugby...

    Description matérielle : In-16 (19 cm), 255 p., couv. ill. 9,60 F. [D. L. 7396-65]
    Description : Note : Histoires de
    Édition : Paris : Calmann-Lévy (Mayenne, impr. Floch) , 1965

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33216549h]
  • Le Rugby en :10 :+dix+ leçons

    Description matérielle : 207 p.
    Description : Note : Index
    Édition : [Paris] : Hachette , 1975

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34575325m]

Interprète1 document1 document numérisé

Auteur ou responsable intellectuel1 document1 document numérisé

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Jean Dauger (1919-1999)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Le rugby en 10 leçons / Pierre Artis, Jean Dauger, 1975
  • Jean Dauger / Jacques Lavignasse, 2004
  • Monde, 1999-10-30 (article nécrologique)
  • BN Cat. gén. 1960-1969

Biographie Wikipedia

  • Jean Dauger (dit Manech) est un joueur français de rugby à XV et de rugby à XIII, né le 12 novembre 1919 à Cambo-les-Bains, décédé le 23 octobre 1999 à Bayonne.Trois-quarts centre (l'un des tout meilleurs mondiaux à ce poste) de 1 m 82 pour 84 kg, il est titulaire à Bayonne en 1936 à l'âge de 17 ans tout en travaillant localement au cadastre.En 1938, il opte pour le semi-professionnalisme du rugby à XIII et le RC Roanne XIII aux côtés de Robert Samatan et Max Rousié tout en travaillant parallèlement à l'usine Devernois, n'appréciant guère les mœurs pseudo-amateurs du championnat de l'époque.En 1941, il revient à Bayonne car le Régime de Vichy et sa Révolution nationale ont interdit le rugby à XIII.Ses deux sélections de 1945 en équipe de France de rugby à XV (le 1er janvier 1945 face à l’Army Rugby Union (salué par Jacques Chaban-Delmas qui sera avec lui dans la sélection suivante face à l’Empire britannique le 28 avril 1945), provoquérent une très grave crise avec les fédérations d'outre-manche, d'où une éclipse de 8 ans. Sa dernière sélection du 10 janvier 1953, entraîna aussi une nouvelle crise avec la fédération écossaise.Il continuera à jouer pour Bayonne jusqu'en 1956 ; il est le grand trois-quarts centre français qui inspira ses successeurs : Maurice Prat, Roger Martine, André Boniface[réf. nécessaire]Lui-même était déjà le fils spirituel de l'Agenais et Roannais (rugby à XIII) Robert "Bob" Samatan[réf. nécessaire].Il devint par la suite journaliste à Paris-Presse et publia un livre consacré au rugby : Histoires... de rugby (éditions Calmann-Lévy 1965, réédité en 1967) préfacé par Jean Prat, ainsi que Le Rugby en dix leçons.En 1973, il est le co-sélectionneur de l'équipe de France à XV, avec Jean Desclaux.Le 3 juin 2001, le Parc des Sports Saint-Léon devient le stade Jean-Dauger à Bayonne.Ses sélections internationales s'étalent de 1945 à 1953.

Pages équivalentes