Vojislav Koštunica

Image non encore disponible
Pays :Serbie
Langue :serbe
Sexe :masculin
Note :
Fondateur du Parti démocrate de Serbie, député de 1990 à 1997, élu Président de la République yougoslave (en septembre 2000)
Autre forme du nom :Војислав Коштуница (serbe)
ISNI :ISNI 0000 0001 0919 0865

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Entre la force et le droit

    chroniques du Kosovo

    Description matérielle : 220 p.
    Description : Note : Recueil de textes extr. de diverses revues et publications, 1998-1999
    Édition : Lausanne ; [Paris] : l'Âge d'homme , 2002
    Traducteur : Ljubomir Mihailović

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38909011v]
  • Party pluralism or monism

    social movements and the political system in Yugoslavia, 1944-1949

    Description matérielle : VII-257 p. 22 cm
    Description : Note : Bibliogr. p. 247-251. Index
    Édition : Boulder : East European monographs ; New York : distributed by Columbia university press , 1985
    Autre auteur du texte : Kosta Čavoški

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36625252n]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Entre la force et le droit : chroniques du Kosovo / Vojislav Koštunica, 2002
  • BnF Service langues slaves du Sud, 2012-12-06

Autre forme du nom

  • Војислав Коштуница (serbe)

Biographie Wikipedia

  • Vojislav Koštunica (en serbe avec alphabet cyrillique : Војислав Коштуница), né le 24 mars 1944 à Belgrade, est un homme politique serbe.Pendant les années 1998-1999, alors qu'il était opposant au régime de Slobodan Milošević, il a régulièrement écrit des chroniques sur la guerre du Kosovo, qui furent ensuite publiées sous la forme d'un recueil.Du 7 octobre 2000 au 7 mars 2003, il est président de la République fédérale de Yougoslavie, fonction dans laquelle il succède à Slobodan Milošević et pour laquelle il n'a pas eu nominalement de successeur, la Communauté d'États de Serbie-et-Monténégro s'étant substituée à la République fédérale de Yougoslavie.Le 3 mars 2004, il devient président du gouvernement serbe. La Serbie était alors une composante de la Serbie-et-Monténégro jusqu'à la dissolution de celle-ci le 5 juin 2006.Le 8 mars 2008, il annonce la démission de son gouvernement à la suite de la crise gouvernementale provoquée par la proclamation de l'indépendance du Kosovo. Il appelle à la tenue d'élections législatives anticipées qui ont lieu le 11 mai 2008 en même temps que les élections locales, déjà prévues à cette date.

Pages équivalentes