Ehud Avriel (1917-1980)

Image non encore disponible
Pays :Israël
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :Vienne (Autriche), 19-10-1917
Mort :Tel-Aviv (Israël), 27-08-1980
Note :
Diplomate. - Homme politique. - Haut fonctionnaire. - Député, the Knesset, Jérusalem (1955-1957). - Président, World Zionist organization (1968-1972). - Auteur d'une autobiographie. - Né Georg Überall, transcrit parfois "Ueberall" ou "Uiberall"
Autres formes du nom :ʾEhwd ʾAbriyʾel (1917-1980) (hébreu)
אהוד אבריאל (1917-1980) (hébreu)
ISNI :ISNI 0000 0001 0773 6641

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Open the gate!: a personal story of illegal immigration to Israel

    Description matérielle : XIV-369 p.
    Description : Note : Index
    Édition : London : Weidenfeld and Nicolson , 1975
    Préfacier : Golda Meir (1898-1978)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35260426f]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autres formes du nom

  • ʾEhwd ʾAbriyʾel (1917-1980) (hébreu)
  • אהוד אבריאל (1917-1980) (hébreu)

Biographie Wikipedia

  • Ehoud Avriel (en hébreu : אהוד אבריאל) est un politicien et diplomate israélien sioniste né en 1917 et mort le 27 août 1980.Ehoud Avriel est né Autriche. Il émigre en Palestine en 1939.Avriel compte parmi les fondateurs du kibboutz Néot-Mordéhaï. Durant la Seconde Guerre mondiale, il siège à Constantinople et y mène différentes activités de sauvetage des Juifs d'Europe.Après la seconde guerre mondiale, aux côtés de Shaoul Avigour, Avriel organise l'émigration illégale depuis Paris vers la Palestine mandataire, où les Britanniques interdisent l'entrée des émigrants juifs.À la veille de la Guerre d'Indépendance, il part pour la Tchécoslovaquie, afin d'obtenir des armes pour la défense du futur État. Ces dernières arrivent en Israël en avril 1948, et serviront aux combattants de l'opération Nachshon et à la défense de Mishmar-Haémek.Après l'indépendance d'Israël, Avriel est nommé ambassadeur de l'État d'Israël dans plusieurs pays et dirige différents services gouvernementaux. Il fait partie de la jeune garde du Mapaï et s'est associé à la création du Rafi.Ehoud Avriel meurt en 1980. Le kibboutz Néot-Mordéhaï entretient jusqu'à aujourd'hui son souvenir.

Pages équivalentes