Johan Gunnar Andersson (1874-1960)

Illustration de la page Johan Gunnar Andersson (1874-1960) provenant de Wikipedia
Pays :Suède
Langue :suédois
Naissance :1874
Mort :29-10-1960
Note :
Ecrit aussi en anglais
Géologue et archéologue
Domaines :Sciences de la Terre
Archéologie. Préhistoire. Histoire ancienne
ISNI :ISNI 0000 0001 0780 2194

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Dans le sillage des sinanthropes

    Description matérielle : 22 cm, 101 p., couv. ill. 17 F
    Description : Note : Certaines lettres du P.P. Teilhard de Chardin sont rédigées en français
    Édition : [Paris : Fayard , 1971
    Autre auteur du texte : Pierre Teilhard de Chardin (1881-1955)
    Préfacier : Pierre Leroy (1900-1992)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35388855n]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Johan Gunnar Andersson (1874-1960)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • China before China : Johan Gunnar Andersson, Ding Wenjiang, and the discovery of China's prehistory : a companion volume for the new exhibit at the Museum of Far Eastern Antiquities, bilingual edition, in English and Chinese / the Museum of Far Eastern Antiquities ; by Magnus Fiskesjö and Chen Xingcan, cop. 2004
  • Kungliga Biblioteket (2006-11-28)

Biographie Wikipedia

  • Johan Gunnar Andersson (né le 3 juillet 1874 – mort le 29 octobre 1960) est un archéologue, un paléontologue et un géologue suédois. Ayant participé à l'émergence de l'archéologie chinoise au cours des années 1920, il est notamment associé aux découvertes de l'homme de Pékin ainsi que de la culture de Yangshao.En 1926, il fonde le Musée des antiquités de l'extrême orient (Östasiatiska museet) à Stockholm, qu'il dirigera jusqu'en 1939.

Pages équivalentes