Gian Luigi Fieschi (conte di Lavagna, 1522-1547)

Pays :Italie
Langue :italien
Naissance :1522
Mort :1547
Note :
Patricien génois qui tenta de renverser Andrea Doria pour rendre à sa famille la suprématie politique qu'elle avait perdue
Autre forme du nom :Jean-Louis Fiesque (comte de Lavagna, 1522-1547)
ISNI :ISNI 0000 0001 1760 7130

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Gian Luigi Fieschi (conte di Lavagna; 1522-1547)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • GDEL
  • La conjuration du comte de Fiesque / Cardinal de Retz, 1996

Autre forme du nom

  • Jean-Louis Fiesque (comte de Lavagna, 1522-1547)

Biographie Wikipedia

  • Gian Luigi Fieschi (né v. 1522 - mort le 2 janvier 1547 à Gênes) est un noble génois du XVIe siècle, descendant d'une des plus grandes familles de Ligurie, la famille des Fieschi. Parmi ses ancêtres il y eut 2 papes (Innocent IV et Adrien V), des cardinaux, un roi de Sicile, trois saints, et de nombreux amiraux et généraux de Gênes.Sinibaldo Fieschi, son père, fut un ami proche de Andrea Doria, et rendit de nombreux services à la république génoise. À sa mort en 1532, Giovanni se trouva à l'âge de neuf ans à la tête de la famille et administrateur des terres familiales. Il se maria avec Eleonora Cybo, marquise de Massa, en 1540. C'était une femme d'une grande beauté et d'une grande influence. Il y eut beaucoup de raisons qui ont entraîné la haine de la famille Doria.Il conspira contre Andrea Doria, qui exerçait le pouvoir suprême à Gênes, et contre Gianettino Doria, neveu d'Andrea, qui devait lui succéder. Il était déjà maître de la ville, et avait fait massacrer Gianettino, lorsqu'il tomba à la mer, le 2 janvier 1547, en passant sur une planche et se noya. Après sa disparition, la conspiration fut bientôt étouffée et ses complices cruellement punis. L'histoire de cette conspiration a été écrite en italien par Agostino Mascardi, 1629, et en français par le cardinal de Retz. Friedrich Schiller a mis sur la scène la Conjuration de Fieschi (Die Verschwörung des Fiesco zu Genua).Jacques-François Ancelot a écrit, en 1824, une tragédie Fiesque inspirée de cette page d'histoire.

Pages équivalentes