Christiane Eda-Pierre

Pays :France
Langue :français
Sexe :féminin
Note :
Artiste lyrique (soprano). - Professeur au Conservatoire national de musique et de danse de Paris (en 1997)
ISNI :ISNI 0000 0000 7836 4606

Ses activités

Soprano67 documents2 documents numérisés

Chant9 documents8 documents numérisés

Auteur de lettres1 document

  • Lettre de Christine Eda-Pierre, s. d.

    Description matérielle : 1 f. : 27 x 21 cm
    Description : Note : Lettre autographe signée
    Ancien possesseur : Bernard Gavoty (1908-1981)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39712632s]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Christiane Eda-Pierre

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • L'art de Christiane Eda-Pierre [Enregistrement sonore] : airs d'opéras comiques / Gréty & Philidor, Rameau... [et al.], comp. ; Academy of Martin in the fields, orch. Nelville Marriner, dir... [et al.]. Decca 4807700
  • WW France, 1997-1998

Biographie Wikipedia

  • Christiane Eda-Pierre (née le 24 mars 1932 à Fort-de-France) est une soprano française, originaire de la Martinique. Elle est la nièce de la femme de lettres et journaliste Paulette Nardal.Elle étudie au Conservatoire de Paris avec Charles Panzéra et Susanne Decrais. Elle fait ses débuts à Nice en 1958, dans le rôle de Leïla dans Les Pêcheurs de perles. L'année suivante, elle paraît au Festival d'Aix-en-Provence, dans le rôle de Papagena dans La Flûte enchantée.Elle fait ses débuts à l'Opéra-Comique en 1960, elle y chante Olympia, Lakmé, Rosine, Violetta, etc, et à l'Opéra de Paris en 1962, où elle s'impose en Lucia, Gilda, etc. À partir de 1966, elle entreprend une carrière internationale, chantant à Londres, Wexford, Lisbonne, Vienne, Salzbourg, Chicago, New York, etc.Elle défend un vaste répertoire, allant de la musique baroque aux œuvres contemporaines, mais demeure une interprète d'élection de Mozart, notamment le rôle de Constanze dans L'Enlèvement au sérail, qu'elle chante dans le monde entier, mais également Donna Anna, Donna Elvira, Vittelia, Elettra. Aussi très appréciée dans les œuvres de Jean-Philippe Rameau, telles Les Indes galantes, Zoroastre, Les Boréades, Dardanus. Elle est aussi une magnifique Antonia dans Les Contes d'Hoffmann, lors de la production de cet opéra à Paris en 1977, dans la mise en scène de Patrice Chéreau. Elle consacre aussi une activité importante au concert et à la radio, chantant des œuvres peu jouées, tels Le Siège de CorintheLe Siège de Corinthe, La Jolie Fille de Perth, Benvenuto Cellini, Béatrice et Bénédict, chante également Il pirata (Londres, 1972) et I puritani (Marseille, 1974). Elle participe à la création de Saint François d'Assise de Messiaen, en 1983.Professeur au Conservatoire national supérieur de Paris de 1977 à 1997, puis à la Schola Cantorum de Paris, elle a formé plusieurs artistes de renommée internationale, parmi lesquels Nora Gubisch.Styliste accomplie, une des plus importantes carrières internationales parmi les chanteuses françaises de son époque. Elle est présidente d'honneur de l'Académie de l'Opéra Comique depuis sa création.

Pages équivalentes