Grégoire VII (pape, 1020?-1085): nom en religion

Pays :Italie
Langue :latin
Sexe :masculin
Naissance :Sovanna (Italie), 1020
Mort :Salerne (Italie), 25-05-1085
Note :
Pape de 1073 à 1085. - Archidiacre de l'Église romaine. - Élabora une doctrine politique constituant la théocratie grégorienne
Domaines :Religion
Autres formes du nom :Ildebrando (1020?-1085) (italien)
Grégoire (saint, 1020?-1085) (français)
Hildebrand (1020?-1085) (français)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 2144 2500

Ses activités

Auteur du texte11 documents1 document numérisé

  • S. Gregorii VII,... Epistolae et diplomata pontificia. Accedunt prolegomena et appendices amplissimae, veterum et recentiorum monumenta perplurima Gregorii VII apologetica, vel aetatem ejus illustrantia, complectentes. Accurante J. P. Migne,...

    Description matérielle : Gr. in-8° , 1472 col.
    Description : Note : Patr. lat. T. 148. - Une édition de cette lettre est cataloguée plus bas en tête d'une édition de 1611 du "De Unitate Ecclesiae". - Patr. lat., 148
    Édition : Petit-Montrouge : J.-P. Migne , 1853

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb305381300]
  • [(Bibliotheca rerum germanicarum. Edidit Philippus Jaffé,...)]Monumenta Gregoriana. Edidit Philippus Jaffé

    Description matérielle : In-8° , IX-712 p.
    Description : Note : Gregorii VII Registrum et Epistolae. Bonithonis, episcopi Sutrini, Liber ad amicum. - Bibliotheca rerum germanicarum. T. II
    Édition : Berolini : apud Weidmannos , 1865

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30538132p]
  • Bulle de Grégoire VII pour l'excommunication de Foulques le Réchin (Jaffé, n° 5231) ; copie de la main d'A. Duchesne.

    Cote : Baluze 205
    Contenu dans les archives et manuscrits : Maison de CHABANNES. — Bulles et pièces relatives à L'HISTOIRE ECCLESIASTIQUE.

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc34128h/cd0e253]
  • The Epistolae vagantes

    Description matérielle : XXI-175 p.
    Description : Note : Oxford medieval texts. - Bibliogr. pp. IX-XV. - Index
    Édition : Oxford : Clarendon press , 1972
    Auteur du texte : Église catholique
    Traducteur : Herbert Edward John Cowdrey

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35435607n]
  • Contenu dans : [(Bibliotheca rerum germanicarum. Edidit Philippus Jaffé,...)]Monumenta Gregoriana. Edidit Philippus Jaffé

    Monumenta Gregoriana. - [1]

    Description matérielle : In-8° , IX-712 p.
    Description : Note : Gregorii VII Registrum et Epistolae. Bonithonis, episcopi Sutrini, Liber ad amicum. - Bibliotheca rerum germanicarum. T. II
    Édition : Berolini : apud Weidmannos , 1865

    [catalogue]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Grégoire VII (pape; 1020?-1085)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Dictionnaire historique de la papauté / sous la dir. de Philippe Levillain, 1994
    GLU
    Annu. pontificio 1989
  • BN Cat. gén. : Grégoire VII (Hildebrand, pape sous le nom de)

Autres formes du nom

  • Ildebrando (1020?-1085) (italien)
  • Grégoire (saint, 1020?-1085) (français)
  • Hildebrand (1020?-1085) (français)
  • Grégoire (saint, 1020?-1085) (latin)
  • Grégoire (pape, 1020?-1085) (français)
  • Gregorius (pape, 1020?-1085) (latin)
  • Gregorius VII (pape, 1020?-1085) (latin)
  • Gregorio VII (pape, 1020?-1085) (italien)
  • Gregor VII (pape, 1020?-1085) (allemand)
  • Gregory VII (pape, 1020?-1085) (anglais)
  • Gregorius (pape, 1020?-1085) (latin)
  • Grégoire (pape, 1020?-1085) (français)

Biographie Wikipedia

  • Ildebrando Aldobrandeschi de Soana, né vers 1015/1020 et mort le 25 mai 1085 à Salerne (Italie), est un moine bénédictin toscan qui devient en 1073 le 155e évêque de Rome et pape sous le nom de Grégoire VII, succédant à Alexandre II. Connu parfois comme le moine Hildebrand il est le principal artisan de la réforme grégorienne, tout d'abord en tant que conseiller du pape Léon IX et de ses successeurs, puis sous son propre pontificat.Cette réforme de l'Église entend purifier les mœurs du clergé (obligation du célibat des prêtres, lutte contre le nicolaïsme) et lutter contre la simonie, le trafic des bénéfices et notamment des évêchés, ce qui provoque un conflit majeur avec l'empereur Henri IV. Celui-ci considère comme relevant de son pouvoir que de donner l'investiture aux évêques. Au cours de la Querelle des investitures, Grégoire VII oblige l'empereur excommunié à faire une humiliante démarche de pénitence. Cependant cet épisode ne suffit pas à régler le conflit et Henri reprend l'avantage en assiégeant le pape réfugié au château Saint-Ange. Libéré par les Normands, le pape est chassé de Rome par la population, excédée par les excès de ses alliés. Grégoire VII meurt en exil, à Salerne, le 25 mai 1085.Grégoire VII est considéré comme saint par l'Église catholique ; il est fêté le 25 mai.

Pages équivalentes