Gottlob Ludwig Rabenhorst (1806-1881)

Pays :Allemagne avant 1945
Langue :allemand
Naissance :1806
Mort :1881
Note :
Écrivit aussi en latin
Pharmacien. - Étudia à Leipzig et Berlin (1822-1830) avant d'exercer à Luckau (1840-1875). - Herboriste, il se consacra à la cryptogamie à partir de 1840, constituant et décrivant sa propre collection jusqu'en 1881
Autres formes du nom :Ludwig Rabenhorst
Ludovico Rabenhorst
ISNI :ISNI 0000 0001 0861 6625

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Flora Europaea algarum aquae dulcis et submarinae

    Description matérielle : 2 vol. ([XX]-[678]-461 p.)
    Description : Note : Le vol. 1 réunit les sections I et II. - Bibliogr. p. VII-XX du vol. 1. Index à la fin de chaque vol.
    Édition : Lipsiae : E. Kummer , 1864-1868

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37362079v]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Flora Europaea algarum aquae dulcis et submarinae / auctore Ludovico Rabenhorst, 1868
  • Taxonomic literature / Frans A. Stafleu and Richard S. Cowan. Tl 2, Vol. 4, 1983
    World biographical index, 1995
    BN Cat. gén. : Rabenhorst, Ludwig

Autres formes du nom

  • Ludwig Rabenhorst
  • Ludovico Rabenhorst

Biographie Wikipedia

  • Gottlob Ludwig Rabenhorst est un botaniste allemand, né le 22 mars 1806 à Treuenbrietzen et mort le 24 avril 1881 à Meißen.Il commence en 1822 à apprendre la pharmacie à Belzig étudie la botanique de 1822 à 1830 à l’université de Berlin où il devient pharmacien de classe 1. De 1831 à 1840, il exerce la pharmacie à Luckau et fait des recherches en botanique, principalement sur les cryptogames. Il publie le résultat de ses observations dans sa Flora lusatica. À partir de 1840, il se consacre exclusivement à ses recherches en botanique et en mycologie et s’installe à Dresde, puis, en 1875, à Meißen. Il obtient un doctorat en 1841 à l’université d'Iéna.Rabenhorst est l’un des mycologues les plus importants de son époque et constitue un herbier très riche. À partir de 1852, il publie la revue Hedwigia, consacrée uniquement aux champignons et qui continue aujourd’hui de paraître. De 1844 à 1848, il fait paraître en deux volumes Deutschlands Kryptogamenflora (ou Flore des champignons d’Allemagne), l’ouvrage est réédité après sa mort sous le titre de Rabenhorst Kryptogamenflora (ou Flore des champignons Rabenhorst).

Pages équivalentes