Izzat al- Ghazzawi

Pays :Panama
Langue :arabe
Note :
Écrivain et romancier. - Titulaire d'un doctorat en littérature anglaise et américaine. - Président de l'Union des Écrivains palestiniens et conférencier à l'université de Beir Zeit (Cisjordanie). - A fait l'objet de nombreuses traductions
Autres formes du nom :ʿIzzat al- Ġazzāwī
ʿIzzat al-Ġazzāwī
ISNI :ISNI 0000 0001 1991 7482

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Ǧabal nibū

    riwāyaẗ

    Description matérielle : 96 p.
    Édition : Bayrūt : al-Muʼassasaẗ al-ʿarabiyyaẗ li-l-dirāsāt wa-l-našr , 1996

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb375041024]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Ǧabal nibū / ʿIzzat al-Ġazzāwī, 1996 (biographie de l'auteur p. 5)
  • BN Service arabe

Autres formes du nom

  • ʿIzzat al- Ġazzāwī
  • ʿIzzat al-Ġazzāwī

Biographie Wikipedia

  • Izzat Ghazzawi (1951-2003) est un écrivain et critique littéraire palestinien.Ex-doyen de l'Université de Birzeit, il a fait partie du bureau exécutif du Conseil palestinien pour la justice et la paix et il a présidé la première Conférence internationale des écrivains en Palestine (1997).Son fils Ramy, âgé de 16 ans, a été tué dans la cour de son école par l’armée israélienne alors qu’il portait secours à un ami blessé.Il fut emprisonné et censuré à plusieurs reprises par les autorités israéliennes pour ses activités politiques.Il reçoit le prix international pour la liberté d’expression en 1995 à Stavanger et le prix Sakharov pour la liberté de l'esprit en 2001 (en même temps que Nurit Peled-Elhanan).Il a publié, avec l’écrivain israélien Abraham Yehoshua et le photographe Oliviero Toscani, un livre qui a connu un succès retentissant sur les rapports entre les Palestiniens et les Israéliens.Il est mort le 4 avril 2003, chez lui à Ramallah.

Pages équivalentes