Arthur Seldon

Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Note :
Économiste. - Examinateur à l'Université de Londres (1957)
ISNI :ISNI 0000 0001 1557 5673

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Capitalism

    Description matérielle : XII-419 p.
    Édition : Oxford (GB) : B. Blackwell , 1990

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35537272n]

Préfacier1 document

  • Edwin Cannan

    liberal doyen

    Description matérielle : XXVI-374 p.
    Description : Note : Contient en seconde partie une revue de presse historique et critique sur les oeuvres de Cannan
    Édition : London : Routledge : Thoemmes press , 1997
    Auteur du texte : Allan O. Ebenstein

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37547847k]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Capitalism / Arthur Seldon, 1990
    Edwin Cannan : liberal doyen / Alan Ebenstein ; foreword by Arthur Seldon, 1997
  • Ouvrages de reference : BLNA, 1997-12
    Bibliogr., GB (CD) 1950-1985
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. 1960-1969

Biographie Wikipedia

  • Arthur Seldon (29 mai 1916 - 11 octobre 2005) fut le conseiller éditorial puis directeur éditorial de l'Institute of Economic Affairs, dont il a supervisé les travaux académiques pendant 30 ans.Né à Londres dans l'East End où ses parents, des juifs russes, ont émigré, ll se retrouve orphelin à l'âge de deux ans. (Ses parents meurent en 1918, emportés par la grippe espagnole). Il étudie à la London School of Economics sous la conduite d'Arnold Plant et de Lionel Robbins. Friedrich Hayek, alors professeur à la LSE, l'introduit aux idées de l'école autrichienne. Il confonde à la LSE la société des étudiants libéraux.Mobilisé, il participe à la seconde guerre mondiale en Afrique et en Italie.Par la suite, il rejoint l'industrie britannique dans laquelle il travaille comme économiste. Il adhère au Parti libéral britannique dans lequel il joue un grand rôle en particulier à la fin des années 1940 et en 1962. Il reçoit en 1999 un doctorat honoraire de l'université de Buckingham.Il a également coprésidé la Société du Mont Pèlerin et participé au Locke Institute.Ses idées ont influencé la politique de Margaret Thatcher même s'il la critique vivement quand elle choisit de ne pas modifier le monopole du National Health Service. En 1980, il affirme : « La Chine sera capitaliste, l'URSS disparaîtra ; le Parti travailliste ne gouvernera plus jamais avec les dogmes du passé ».

Pages équivalentes