Pocahontas (1595?-1617)

Image non encore disponible
Langue :algonquines, langues
Naissance :1595
Mort :1617
Note :
Indienne. - Fille de Powhatan, chef des Algonquins de la région de Tidewater en Virginie ; son renom est principalement dû à John Smith qui, dans son ouvrage "Generall historie of Virginia", raconte avoir eu la vie sauve grâce à elle. En 1613, prisonnière des anglais à Jamestown, elle se convertit au christianisme et épouse John Rolfe. Elle meurt en Angleterre peu de temps après son arrivée, en 1617
Autres formes du nom :Matoaka (1595?-1617)
Rebecca Rolfe (1595?-1617)
ISNI :ISNI 0000 0000 9993 4153

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Pocahontas (1595?-1617)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Oxford American lit.
    Internet://www.m-w.com/dictionary.htm
    Internet://history.cc.ukans.edu/history/WWW_history_main.html

Autres formes du nom

  • Matoaka (1595?-1617)
  • Rebecca Rolfe (1595?-1617)

Biographie Wikipedia

  • Pocahontas (vers 1595 – 21 mars 1617) était une Amérindienne de la confédération de tribus Powhatans, fille de Wahunsunacock (aussi appelé Chef Powhatan et qui régnait alors sur presque toutes les tribus de la région Tsenacommacah (en)). Ses vrais prénoms étaient Matoaka et Amonute. Pocahontas était un surnom d'enfance se rapportant à sa nature espiègle (dans la langue Powhatan, Pocahontas signifie « petite dévergondée »). Sa vie est à l'origine de beaucoup de légendes et d'adaptations littéraires et cinématographiques.

Pages équivalentes