Karl Münchinger (1915-1990)

Pays :Allemagne
Sexe :masculin
Naissance :Stuttgart, 29-05-1915
Mort :Stuttgart, 12-03-1990
Note :
Chef d'orchestre
Autre forme du nom :Karl Muenchinger
ISNI :ISNI 0000 0001 1057 4102

Ses activités

Direction d'orchestre204 documents24 documents numérisés

Arrangeur8 documents1 document numérisé

  • Concerto grosso n °8 en sol mineur : "Concerto de noël"

    Description matérielle : 1 disque : 33 t ; 30 cm
    Édition : S.l. : s.n. , [DL 1961]
    Compositeur : Arcangelo Corelli (1653-1713), Christoph Willibald von Gluck (1714-1787), Johann Pachelbel (1653-1706)
    Interprète : Stuttgarter Kammerorchester

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38088375s]
  • Eighteenth-century miniatures

    Canon en ré majeur. - [1]

    Extraits, choix et arrangements

    Description matérielle : 1 disque compact (1 h 09 min 51 s) : ADD
    Description : Note : London : prod. Decca record company
    Édition : London : Decca record company ; [S.l.] : distrib. Polygram-Barclay , 1989 (DL)
    Compositeur : Johann Pachelbel (1653-1706)

    [catalogue]
  • Eighteenth-century miniatures

    Canon en ré majeur. - [1]

    Extraits, choix et arrangements

    Description matérielle : 1 cass. audio (1 h 09 min 51 s) : ADD
    Description : Note : London : prod. Decca record company
    Édition : London : Decca record company ; [S.l.] : distrib. Polygram-Barclay , 1989 (DL)
    Compositeur : Johann Pachelbel (1653-1706)

    [catalogue]
  • Classics II

    Des gens ordinaires. - Pachelbel, comp.. - [10]

    Extraits, choix et arrangements

    Description matérielle : 1 disque compact (55 min 02 s) : ADD, DDD ; mono, stéréo
    Description : Note : London : prod. Decca record company, P 1988
    Note sur l'enregistrement : 19570000. - 19590000. - 19620000. - 19720000. - 19750000. - 19760000. - 19770000. - 19810000. - 19870000
    Édition : London : Decca record company ; Antony : distrib. Polygram. Division Barclay , 1988 (P)
    Enregistrement : 1957-01-01 - 1959-01-01 - 1962-01-01 - 1972-01-01 - 1975-01-01 - 1976-01-01 - 1977-01-01 - 1981-01-01 - 1987-01-01
    Compositeur : Johann Pachelbel (1653-1706)

    [catalogue]
  • Eighteenth-century miniatures

    Jesu, joy of man's desiring. - [4]

    Extraits, choix et arrangements

    Description matérielle : 1 cass. audio (1 h 09 min 51 s) : ADD
    Description : Note : London : prod. Decca record company
    Édition : London : Decca record company ; [S.l.] : distrib. Polygram-Barclay , 1989 (DL)
    Compositeur : Johann Sebastian Bach (1685-1750)

    [catalogue]

Auteur ou responsable intellectuel1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Karl Münchinger (1915-1990)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

A dirigé

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Les 4 suites pour orchestre [Enregistrement sonore] / Bach; Orchestre de chambre de Stuttgart; Karl Münchinger, dir. Decca 4102764
    Die Grossen Orchesterwerke [Enregistrement sonore] / Johann Sebastian Bach; Stuttgarter Kammerorchester; Karl Muenchinger, dir. Decca 635270
  • Basso

Autre forme du nom

  • Karl Muenchinger

Biographie Wikipedia

  • Karl Münchinger (29 mai 1915 – 13 mars 1990) est un chef d'orchestre de musique classique allemand. Il aida à repopulariser le désormais célébrissime Canon de Pachelbel avec un enregistrement de l'Orchestre de chambre de Stuttgart en 1960 (Jean-François Paillard produisit également un enregistrement rival très populaire). Il était de plus réputé pour rendre leur cachet baroque aux interprétations d'œuvres de Jean-Sébastien Bach, lesquelles il adorait : vigueur modérée, ornementation judicieuse, rythme vif, quoique sans instruments d'époque.Né à Stuttgart, Münchinger étudia à la Hochschule für Musik de sa ville d'origine. À ses débuts, il était chef invité en plus de vivre des fonctions d'organiste et de chef de chœur. En 1941, il devint le chef principal de l'Orchestre symphonique de Hanovre, un poste qu'il occupa deux ans. Il ne cumula pas d'autres fonctions de chef d'orchestre avant la fin de la Seconde Guerre mondiale.Dès la fin de la guerre, il fonda l'Orchestre de chambre de Stuttgart, dans lequel il mit sur pied un ensemble de tournées qui fit ses débuts à Paris en 1949 et joignit l'Amérique à San Francisco en 1953. Sous sa direction, l'orchestre produisit, dans les années 1950 et 1960 et sous étiquette Decca, de nombreux enregistrements, essentiellement des œuvres de Bach (trois enregistrements des concertos brandebourgeois, les suites pour orchestre, la Passion selon saint Matthieu, la Passion selon saint Jean, l'Offrande musicale, l'Oratorio de Noël...). Sa performance la plus remarquable (et la plus célèbre) dans d'autres répertoires que celui de Bach – hormis le Canon de Pachelbel – fut son interprétation de La Création, de Joseph Haydn.En 1977, l'Orchestre de chambre de Stuttgart devient le premier ensemble allemand à visiter la République populaire de Chine. Münchinger prend sa retraite en 1988, deux ans avant sa mort.L'approche stylistique de Münchinger et de son orchestre était plutôt semblable à celle de ses contemporains un peu plus jeunes (Raymond Leppard, Neville Marriner, Claudio Scimone, Jean-François Paillard), bien que présentant une solidité tonale plus accentuée (pour ne pas mentionner une rigueur de fer durant les pratiques et les prestations). Avec la montée en popularité des instruments du XVIIIe siècle, ses interprétations perdirent la faveur de la critique à compter des années 1970 ; elles furent souvent qualifiées de dépassées. Il reste toutefois considéré comme ayant produit des enregistrements d'un rare haut niveau.

Pages équivalentes