Gerhard Unger (1916-2011)

Pays :Allemagne
Sexe :masculin
Naissance :Bad Salzungen (Allemagne), 29-11-1916
Mort :Stuttgart (Allemagne), 04-07-2011
Note :
Artiste lyrique (ténor)
ISNI :ISNI 0000 0001 0861 7441

Ses activités

Ténor117 documents15 documents numérisés

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Die Meistersinger von Nürnberg [Enregistrement sonore] / Richard Wagner, comp. ; Ruth Keplinger, S (Eva) ; Erich Witte (Walther von Stolzing), Gerhard Unger (David), T ; Josef Herrmann, BAR B (Hans Sachs)... [et al.] ; Chor der Deutschen Staasoper Berlin ; Staatskapelle Berlin ; Franz Konwitschny, dir. Walhall eternity series WLCD 0234
  • Unvergängliche Stimmen / Kutsch
    Opera nostalgia (2011-12-14)

Biographie Wikipedia

  • Gerhard Unger est un ténor allemand, né le 26 novembre 1916 à Bad Salzungen et mort à Stuttgart le 4 juillet 2011. Gerhard Unger fit ses études à Berlin et ne commença, à cause de la Seconde Guerre mondiale, à chanter en public qu'en 1945, d'abord en concert et des oratorios. Il débuta comme chanteur d'opéra à Weimar en 1947, puis fut membre de l'Opéra d'État de Berlin de 1949 à 1961. Il quitta la RDA au moment de l'édification du Mur de Berlin et s'installa à Stuttgart. Depuis 1951, il chantait régulièrement au Festival de Bayreuth.Gerhard Unger est considéré comme le David (Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg) du XXe siècle, ce qui est amplement confirmé par les enregistrements d'Herbert von Karajan (1951), Rudolf Kempe (également 1951) et Rafael Kubelik (1968). Il possédait une voix juvénile et aimable, un timbre ensoleillé et beaucoup de talent comique. À cinquante-deux ans, sa voix était toujours aussi enthousiaste et fraîche que le requérait son rôle.Unger a également brillé dans le rôle de Monostatos (La Flûte enchantée), notamment dans l'enregistrement légendaire d'Otto Klemperer (1963).

Pages équivalentes