Rafael Orozco (1946-1996)

Pays :Espagne
Sexe :masculin
Naissance :Cordoue (Espagne), 24-01-1946
Mort :Rome, 24-04-1996
Note :
Pianiste
ISNI :ISNI 0000 0000 7693 2913

Ses activités

Piano55 documents

Direction d'orchestre1 document

  • Contenu dans : Baccalaureat 1994

    Etude en ut mineur, op 10 n °12. - [2]

    Description matérielle : 1 disque compact (43 min 21 s)
    Description : Note : Oeuvres au programme de l'épreuve optionnelle d'éducation musicale au baccalauréat 1994
    Issy-les-Moulineaux : prod. EMI music France, P 1993
    Édition : Issy-les-Moulineaux : EMI music France ; St Ouen l'Aumone : distrib. EMI music France , 1993 (P)
    Compositeur : Frédéric Chopin (1810-1849)

    [catalogue]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Piano concerto no. 2 (Enregistrement sonore] ; Rhapsody on a theme of Paganini / Rachmaninov, comp. ; Rafael Orozco, p $j Rotterdam philharmonic orchestra ; Edo de Waart, dir. Decca 478 3361
  • Monde, 1996-04-27

Biographie Wikipedia

  • Rafael Orozco (Rafael Orozco Flores), né le 24 janvier 1946 à Cordoue et mort à Rome le 25 avril 1996, est un pianiste espagnol. Il est considéré comme l'un des plus grands concertistes espagnols.Issu d'une famille de musiciens, il étudie auprès de José Cubiles et Alexis Weissenberg. Sa carrière professionnelle commence lorsqu'il reçoit le premier prix à la Leeds International Piano Competition en 1966. Son large répertoire comprend les œuvres de Franz Liszt, Franz Schubert, Manuel de Falla, Sergei Rachmaninov et Isaac Albéniz. Il donna des récitals sur les cinq continents et participa en tant que soliste avec des orchestres connus tels que Cleveland, Chicago, New York, Philadelphia, Los Angeles, Berlin, Vienna, Paris, et London. En 1986, Cordoue récompensa Orozco de la médaille d'or de la ville et du titre d'Hijo Predilecto (Fils préféré).Le Conservatoire supérieur de musique Rafael Orozco à Cordoue est baptisé en son honneur.Il meurt le 25 avril 1996 des complications du Sida, en emportant avec lui des interprétations magistrales d'Ibéria d'Albeniz et des concertos de Rachmaninov.

Pages équivalentes