Peter Alexander (1926-2011): pseudonyme individuel

Pays :Autriche
Sexe :masculin
Naissance :Vienne, 30-06-1926
Mort :Vienne, 12-02-2011
Note :
Pseudonyme de Peter Alexander Neumayer. - Acteur et baryton spécialisé dans l'opérette
ISNI :ISNI 0000 0001 1471 2330

Ses activités

Baryton (voix)14 documents

Interprète2 documents

Acteur2 documents1 document numérisé

Voix parlée1 document

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Pariser Leben [Enregistrement sonore] / Offenbach ; Lisa della Casa, Ingeborg Hallstein, Rudolf Schock, Peter Alexander... [et al.], chant. Eurodisc GD69020
  • Wikipedia (2011-02-14)
    Les gens du cinéma / André Siscot, 1998

Biographie Wikipedia

  • Peter Alexander (né Peter Alexander Ferdinand Maximilian Neumayer le 30 juin 1926 à Vienne et mort le 12 février 2011 à Vienne) est un chanteur de schlager, un acteur, producteur et animateur de télévision autrichien.Peter Alexander était une étoile des années 1950 à 1980 en Autriche, Allemagne et Suisse. Il a tourné dans près de 50 films, produit et présenté une quarantaine d'émissions et enregistré près de 120 albums 33-tours et plus de 150 singles. 38 titres ont réussi dans les Top 10[réf. nécessaire].Sa première chanson, Das machen nur die Beine von Dolores en 1951, est un immense succès[réf. souhaitée]<span />.En 1984, il enregistre en duo avec Mireille Mathieu un 45 tours avec Goodbye my love en face A et Nür Traüme sterben nie en face B. Mireille enregistrera de nouveau Goodbye my love avec le chanteur allemand Florian Silbereisen en 2006.Ses spectacles télévisés ont battu tous les records d'audience[réf. nécessaire]. Le Peter Alexander Show a été regardé parfois par 38 millions de spectateurs, rien qu'en Allemagne[réf. souhaitée]<span />, un score seulement battu par des finales de coupes du monde de football[réf. souhaitée]<span />. Les places pour ses concerts ont été souvent vendues en quelques heures.[Quand ?]

Pages équivalentes