The Magnetic fields. Groupe de rock

Image non encore disponible
Pays :États-Unis
Création :1990

Ses activités

Groupe vocal et instrumental9 documents

  • 50 song memoir

    Description matérielle : 5 disques compacts (29 min 05 s, 32 min 12 s, 29 min 51 s, 30 min 32 s, 29 min 32 s)
    Édition : [Europe] : Warner music ; [France] : [distrib. Warner music France] , P 2017

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb45231022p]
  • 69 love songs

    Description matérielle : 6 disques : 33 t ; 25 cm
    Description : Note : Contient un code d'accès au téléchargement numérique
    Édition : London : Domino recording ; [France] : [distrib. Sony music entertainment] , [DL 2016]

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb451442073]
  • 69 love songs

    Description matérielle : 3 disques compacts
    Édition : London : Domino recording ; [France] : [distrib. Sony music entertainment] , [DL 2013]

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43665758m]
  • The charm of the highway strip

    Description matérielle : 1 disque compact (33 min 23 s)
    Description : Note : Texte des chansons
    Londres : prod. Setanta
    Note sur l'enregistrement : 1995
    Édition : Londres : Virgin records international ; [S.l.] : distrib. Virgin France , 1995 (P)
    Enregistrement : 1995-01-01
    Distributeur : Virgin France
    Producteur de phonogrammes : Setanta
    Éditeur commercial : Virgin records international

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb383132323]
  • Distortion

    Description matérielle : 1 disque compact
    Édition : [Europe] : Warner music group ; [France] : [distrib. Warner music France] , P 2008

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41190325t]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Biographie Wikipedia

  • The Magnetic Fields, qui tient son nom du recueil Les Champs magnétiques d'André Breton, est un groupe de musique américain créé à Boston (Massachusetts) en 1989 par l'auteur-compositeur Stephin Merritt. Les genres pratiqués par le groupe sont aussi variables que la musique de Merritt en général, mais on le range habituellement dans les genres et sous-genres du synthpop, de l'indie pop, du noise pop, et plus récemment du folk-pop. Dans les premiers temps de son histoire, les Magnetic Fields se caractérisaient par la musique électronique composée par Merritt et la voix de Susan Anway (puis celle de Merritt lui-même). Par la suite, un orchestre plus traditionnel s'est formé, composé actuellement de Merritt, Claudia Gonson, Sam Davol et John Woo ; Shirley Simms y chante de temps en temps. Le groupe est caractérisé par les paroles écrites par Merritt, qui traitent souvent d'amour, et qui sont tour à tour ironiques, amères et humoristiques. L'album le plus connu des Magnetic Fields est sans doute le triple album-concept 69 Love Songs, sorti en 1999. Il a été suivi par une trilogie qui ne recourt plus à la musique électronique : i (2004), Distortion (2008), et Realism (2010).

Pages équivalentes