Peter Sinfield

Image non encore disponible
Pays :Grande-Bretagne
Sexe :masculin
Note :
Chanteur de rock progressif. - Joue aussi de la lyre
ISNI :ISNI 0000 0000 5609 8845

Ses activités

Chant1 document

  • Stillusion

    Description matérielle : 1 disque compact (50 min 13 s)
    Description : Note : Houghton Le Spring : prod. Voiceprint, P 1993
    Édition : [S.l.] : [s.n.] , 1993 (P)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38603560g]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • AMG (http://www.allmusic.com/), 2002-10-11

Biographie Wikipedia

  • Peter Sinfield (né le 27 décembre 1943 à Fulham, Londres) est principalement connu comme parolier des premiers albums du groupe King Crimson. Il a participé à In the Court of the Crimson King, In the Wake of Poseidon, Lizard et Islands, dont il est également producteur.Robert Fripp lui ayant demandé de quitter le groupe, Peter Sinfield continua à être actif sur la scène du rock progressif. Il a produit le premier album de Roxy Music, et a enregistré ensuite un album solo Still, en 1973. L'album est re-sorti plus tard en CD avec des morceaux supplémentaires, comme Stillusion. Il a ensuite écrit des paroles pour Greg Lake (lui aussi un ancien de King Crimson), d'Emerson, Lake & Palmer, ainsi que pour le groupe rock progressif italien PFM et pour Gary Brooker, pianiste/chanteur de Procol Harum.Plus tard, il a également travaillé dans la musique populaire, par exemple il a écrit les paroles de The Land of Make Believe pour Bucks Fizz et Think Twice pour Céline Dion. Il a aussi travaillé pour David Cross, un autre ancien de King Crimson.Sinfield est également connu pour ses paroles du chant de Noël « athée » de Greg Lake I Believe in Father Christmas. Sorti en single en 1975, puis sur l'album d'ELP Works Vol.2 en 1977, il est devenu un standard de Noël (repris par Claude François en 1978).La poésie de Sinfield est profondément inspirée par Shakespeare, Shelley, Blake et Rilke ; ses textes originellement très marqués par des références médiévales et fantastiques, voire mythologiques, évoluent dès l'album Lizard vers une poésie plus complexe, baroque et foisonnante, n'hésitant plus à puiser dans la modernité et le monde réel, pour en révéler la nature étrange et souvent ambigüe.

Pages équivalentes