York Bowen (1884-1961)

Image non encore disponible
Pays :Grande-Bretagne
Sexe :masculin
Naissance :Londres (Grande-Bretagne), 22-02-1884
Mort :Londres (Grande-Bretagne), 23-11-1961
Note :
Compositeur et pianiste
Autre forme du nom :Edwin York Bowen (1884-1961)
Site Web :http://www.yorkbowen.co.uk
ISNI :ISNI 0000 0001 0987 8571

Ses activités

Compositeur15 documents

  • 24 preludes ; Suite mignonne. - Berceuse... [etc.]

    Description matérielle : 1 disque compact (1 h 09 min 20 s)
    Description : Note sur l'enregistrement : Monmouth. - gb. - Wyastone concert hall. - 20121204. - 20121205
    Édition : [Allemagne] : HNH international ; [France] : [distrib. Abeille musique] , P 2014
    Enregistrement : 2012-12-04 - 2012-12-05 - Grande-Bretagne - Monmouth - Wyastone concert hall
    Piano : Cristina Ortiz

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43789447p]
  • Contenu dans : Jardins sous la pluie

    Arabesque. - Bowen, comp.. - [2]

    Description matérielle : 1 disque : 78 t, aig. ; 30 cm
    Édition : S.l. : s.n. , s.d.

    [catalogue]
  • A British promenade

    Description matérielle : 1 disque compact (1 h 18 min 26 s)
    Description : Note sur l'enregistrement : Paris. - fr. - Temple Saint-Pierre. - 20160500
    Édition : Pantin : Little tribeca , [DL 2017]. - Pantin : Little tribeca , [DL 2017] : [Little tribeca]
    Enregistrement : 2016-01-01 - France - Paris - Temple Saint-Pierre
    Violoncelle : Ophélie Gaillard
    Harpe : Sandrine Chatron
    Compositeur : Granville Bantock (1868-1946), Herbert Howells (1892-1983)
    Ténor : Michael Bennett (artiste lyrique)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb452914628]
  • British works for cello and piano Volume 2

    Description matérielle : 1 disque compact (1 h 15 min 28 s) : DDD
    Description : Note sur l'enregistrement : Dunwich. - gb. - Potton hall. - 20121112. - 20121114
    Édition : Colchester (Grande-Bretagne) : Chandos records ; [France] : [distrib. Abeille musique] , P 2013
    Enregistrement : 2012-11-12 - 2012-11-14 - Grande-Bretagne - Dunwich - Potton hall
    Violoncelle : Paul Watkins
    Compositeur : Arnold Bax (1883-1953), John Ireland (1879-1962)
    Piano : Huw Watkins

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43705218x]
  • Chamber works

    Description matérielle : 1 disque compact (1 h 18 min 29 s) : DDD
    Description : Note sur l'enregistrement : gb. - Champ hill music room. - 20130111
    Note sur l'enregistrement : gb. - Champ hill music room. - 20130429
    Note sur l'enregistrement : gb. - Champ hill music room. - 20130430. - 20130501
    Édition : [Grande-Bretagne] : Chandos records ; [Paris] : [distrib. Abeille musique] , P 2014
    Enregistrement : 2013-01-11 - Grande-Bretagne - Champ hill music room. - 2013-04-29 - Grande-Bretagne - Champ hill music room. - 2013-04-30 - 2013-05-01 - Grande-Bretagne - Champ hill music room
    Ensemble instrumental : Gould piano trio
    Violon : Mia Cooper
    Clarinette : Robert Plane

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb437668856]

Piano3 documents

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autre forme du nom

  • Edwin York Bowen (1884-1961)

Biographie Wikipedia

  • Edwin York Bowen né à Crouch Hill (un quartier de Londres), le 22 février 1884 et mort dans cette même ville, le 23 novembre 1961 est un compositeur et pianiste britannique. Outre le piano, Bowen était un interprète accompli au cor et à l'alto ; il jouait de l'orgue et dirigeait l'orchestre. Bowen a beaucoup apporté à la musique britannique, notamment par ses compositions et son rôle pédagogique à la Royal Acamedmy of Music où il est professeur de piano de 1909, jusqu'à 1959.Étiqueté par le sobriquet bien réducteur et inexact de « Rachmaninoff anglais » – alors même que Bowen était connu du tout Londres avant que le russe n'y soit joué, Sir Henry Wood déclara que Bowen n’avait jamais eu la place de compositeur qu’il méritait et en effet il fut virtuellement écarté du devant de la scène après la première guerre en raison de l'idiome post-romantique de son langage, position qu'il partage avec nombre de compositeurs, tels Holbrooke ou Korngold pour n'en citer que deux.Les œuvres, en partie restées inédites et dont on compte plus de 160 numéros, sont aujourd'hui redécouvertes et publiées, notamment par les efforts de la York Bowen Society. Bowen mérite une reconnaissance pour une œuvre plus que personnelle, parsemée de chefs-d'œuvre à la maîtrise parfaite, notamment pour sa musique pour piano dont il est l'un des représentants les plus remarquables.

Pages équivalentes