Maximilian Joseph de Garnerin Montgelas (comte de, 1759-1838)

Pays :Allemagne avant 1945
Langue :français
Naissance :12-09-1759
Mort :14-06-1838
Note :
Homme politique
Autres formes du nom :Maximilian Karl Joseph de Garnerin Montgelas (comte de, 1759-1838)
Maximilian de Garnerin Montgelas (comte de, 1759-1838)
Maximilien Joseph de Garnerin (comte de Montgelas, 1759-1838)
ISNI :ISNI 0000 0000 2772 7374

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Maximilian Joseph de Garnerin Montgelas (comte de; 1759-1838)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Bayern entsteht : Montgelas und sein Ansbacher Mémoire von 1796 / Katalog zur Ausstellung des Hauses der Bayerischen Geschichte ; in Zusammenarb. mit dem Bayerischen Hauptstaatsarchiv in Ansbach und München 1996-97 ; hrsg. von Michael Henker, Margot Hamm und Evamaria Brockhoff, cop. 1996
  • GLE
    Mourre, 1983
    Lex. der dtsch. Gesch., 1983
    Biogr. Wörterb. zur deutschen Gesch.
    Brockhaus, 19. Aufl.
    CORC (2002-03-22) (Site archivé par la BnF depuis le 18/04/1999)

Autres formes du nom

  • Maximilian Karl Joseph de Garnerin Montgelas (comte de, 1759-1838)
  • Maximilian de Garnerin Montgelas (comte de, 1759-1838)
  • Maximilien Joseph de Garnerin (comte de Montgelas, 1759-1838)

Biographie Wikipedia

  • Maximilian Carl Joseph Franz de Paula Hieronymus, comte de Montgelas (* 12 septembre 1759 à Munich; † 14 juin 1838 à Munich) est un homme d'État bavarois.Il est premier ministre de la Bavière de 1799 jusqu'à 1817. Sous son gouvernement, la Bavière s'allie avec Napoléon Ier en 1805 et devient la plus grande force dans la Confédération du Rhin. L'électeur Maximilien de Bavière fut proclamé roi en 1806. En 1813 après la catastrophe de la Grande Armée en Russie, Montgelas convainc le roi de renverser son alliance et la Bavière adhère la coalition contre Napoléon avec le traité de Ried affirmant les gains territoriaux depuis 1805.Concernant la politique intérieur, Monteglas poursuit un modernisation profonde de la Bavière en ce qui concerne par exemple l'introduction d'une administration strictement centralisée, la tolérance religieuse, l'abolition du servage (1808), un nouveau code pénal (1813) composé par Anselm Feuerbach, la confiscation des biens claustrals (1803) et la publication de la première constitution bavaroise en 1808.

Pages équivalentes