Al-Qaida

Image non encore disponible
Langue :arabe
Création :1990
Note :
Organisation terroriste fondée et dirigée par Oussama Ben Laden ; Al-Qaida = "la base" en arabe
Domaines :Science politique
Autres formes du nom :Al-Qaeda
Al-Qaeda
Al-Qaida
Voir plus

Ses activités

Auteur du texte1 document

  • Manuel pratique du terroriste

    trouvé à Manchester en Angleterre en mai 2000, dans l'appartement d'un membre présumé d'Al-Qaida

    Description matérielle : 1 vol. (190 p.)
    Description : Note : Trad. de l'arabe. - Version censurée. - Diff. en France
    Édition : Bruxelles : A. Versaille , impr. 2009
    Éditeur scientifique : Arnaud Blin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42100591f]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Al-Qaida

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

  • L'atelier de data.bnf.fr vous propose un espace expérimental, pour découvrir ses données. Frises chronologiques, cartes, galeries d'images vous conduisent vers les ressources de la BnF.

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Autres formes du nom

  • Al-Qaeda
  • Al-Qaeda
  • Al-Qaida
  • Al-Qa'ida
  • Al-Qa'ida
  • Al-Qāʿidaẗ (arabe)
  • Al-Queda
  • Al-Queda
  • Group for the preservation of the holy sites
  • International Islamic front for jihad against Jews and crusaders
  • Islamic army for the preservation of holy places
  • Islamic army for the preservation of holy sites
  • Qāʿidaẗ

Biographie Wikipedia

  • Al-Qaïda (arabe : القاعدة al-qā'ida, « la Base ») est un mouvement islamiste fondé par le cheikh Abdullah Yusuf Azzam et son élève Oussama ben Laden en 1987. D'inspiration sunnite fondamentaliste, il prend ses racines dans l'idéologie de Sayyid Qutb et celle de l'activiste kharidjite Abdel Salam Faraj, et considère que les gouvernements (occidentaux), avec à leur tête celui des États-Unis, interfèrent dans les affaires intérieures des nations islamiques et ce dans l'intérêt unique des sociétés occidentales. Il a recours au terrorisme pour faire entendre ses revendications. Al-Qaïda a émergé de l'organisation Maktab al-Khadamāt, constituée pendant la première guerre d'Afghanistan par Azzam pour alimenter la résistance afghane contre les forces armées d'URSS. Maktab al-Khadamāt servait à relayer de multiples dons en provenance de pays islamiques.Les actions revendiquées au nom d'Al-Qaïda sont considérées comme des actes terroristes par l'essentiel des États et des observateurs. Le groupe est placé sur la liste officielle des organisations terroristes des États-Unis, du Canada, de l'Union européenne, du Royaume-Uni, de l'Australie, de la Russie, de l'Inde et de la Turquie. Sans dresser de liste officielle, la France considère elle aussi Al-Qaïda comme groupe terroriste. L'ONU fait paraître une liste des entités et des personnes proche d'Al-Qaïda, qui sont à ce titre sanctionnées par le Conseil de sécurité des Nations unies. L'Union européenne met elle aussi en place des « mesures restrictives » contre Al-Qaïda et les groupes associés.La plus retentissante opération menée par Al-Qaïda est celle conduite sur le sol américain le 11 septembre 2001.Viennent ensuite les attentats du 16 mai 2003 à Casablanca, les attentats du 11 mars 2004 à Madrid et ceux du 7 juillet 2005 à Londres. Bien qu’Al-Qaïda soit le nom le plus communément utilisé, le groupe s'est exprimé en 2003 sous le nom de Qaïda Al-Jihad, « la base du jihad » (arabe قَاعِدَة ٱلْجِهَاد, qāʿida al-jihād).

Pages équivalentes