Hitomi Kanehara

Pays :Japon
Langue :japonais
Sexe :féminin
Note :
Romancière. - Lauréate du prix Akutagawa (en 2003)
Autres formes du nom :ひとみ 金原 (japonais)
Kanehara Hitomi (japonais)
金原 ひとみ (japonais)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 1436 7944

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Serpents et piercings

    Description matérielle : 1 vol. (162 p.)
    Édition : Paris : 10-18 , DL 2007
    Traducteur : Brice Matthieussent

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41028335f]
  • Serpents et piercings

    Description matérielle : 1 vol. (162 p.)
    Édition : Paris : B. Grasset , impr. 2006
    Traducteur : Brice Matthieussent

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40134606z]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Serpents et piercings / Hitomi Kanehara, impr. 2006
  • Ouvrages de reference : NDL Authority File, 2011
    Internet (2006-05-18)
  • Catalogues de la BnF : BnF Service japonais, 2011-03-24

Autres formes du nom

  • ひとみ 金原 (japonais)
  • Kanehara Hitomi (japonais)
  • 金原 ひとみ (japonais)
  • Hitomi Kanehara

Biographie Wikipedia

  • Hitomi Kanehara (金原 , ひとみ?, Kanehara Hitomi), née le 8 août 1983, est une romancière japonaise. Après avoir abandonné l'école à 11 ans, Hitomi Kanehara s'est lancée dans l'écriture, un exutoire pour ses souffrances[réf. nécessaire] : elle fut longtemps anorexique (expérience qu'elle raconte dans son dernier livre paru au Japon, AMEBIC) et portée sur les transformations corporelles comme l'héroïne de son premier roman. Son père, professeur de littérature et ancien traducteur, était son principal critique : elle avait l'habitude de lui envoyer ses textes par courriel pour qu'il les lui corrige[réf. nécessaire].En 2003, son premier roman, Serpents et piercings (蛇にピアス - Hebi ni Piasu), lui a valu le prix Subaru, puis, plus tard dans l'année, le plus prestigieux prix littéraire japonais, le prix Akutagawa, en même temps que Risa Wataya. Elles sont les deux plus jeunes auteurs à avoir reçu ce prix.Hitomi Kanehara a été élogieusement saluée par la critique autant que par les auteurs japonais contemporains. Pour le New York Times, "Hitomi Kanehara est l’icône de la culture pop japonaise". Pour Hitonari Tsuji, ancien récipiendaire du prix Akutagawa, "un écrivain existe à partir du moment où il possède ce quelque chose. Elle, ce "quelque chose" elle l’a, il n’y a aucun de doute là-dessus". Et pour Ryû Murakami, qui a remporté le même prix et qui faisait partie du jury qui le lui a attribué, Serpents et piercings "ne pouvait être le fruit que d’un talent véritable".

Pages équivalentes